Obama a trahi les Noirs américains

Publié le par frenchpuma

French article ; English article below

African-American protestors march past the White House in Washington, DC. Decrying Barack Obama as "white power in black face," hundreds of African-Americans marched on the White House Saturday to protest policies of the first black US president, and demand that he bring US troops home.(AFP/Nicholas Kamm)


Quand un homme trahit sa propre communauté, cela en dit long sur qui il est vraiment.

Quand un homme politique oublie qui lui a permis d'arriver au pouvoir, cela révèle sa vraie nature.

Et ceux qui l'ont élu se sentent trompés, trahis, frustrés, et en colère.

C'est ce qui se passe actuellement entre Barack Obama et les Afro-Américains.

Il y a deux jours, j'écoutais un reportage sur France-Inter, de la correspondante aux Etats-Unis de la station.
Elle interrogeait des Noirs Américains pour savoir quels étaient leurs sentiments un an tout juste après l'élection d'Obama.

Et tous exprimaient la même déception, le même sentiment d'avoir été trahis. ILs répétaient tous : "Pour nous, rien n'a changé."

Ce sentiment de colère et de frustration se voit tout à fait confirmé par cette nouvelle, tombée ce matin :
hier, à Washington, une manifestation de Noirs Américains a eu lieu, pour protester contre la politique d'Obama :

Dénonçant Barack Obama comme le "pouvoir blanc dans un visage noir", plus de 200 Noirs américains ont manifesté samedi à Washington pour protester contre la politique du premier président noir des Etats-Unis, réclamant notamment le retour des soldats américains.

Il s'agissait de la première manifestation de Noirs américains contre la nouvelle administration depuis l'arrivée au pouvoir en janvier dernier de Barack Obama.

Les manifestants ont notamment tancé le président américain pour la poursuite de "l'agenda impérialiste de Washington à travers le monde".

"Nous constatons que Barack Obama représente le pouvoir blanc dans un visage noir", a déclamé à l'aide d'un mégaphone Omali Yeshitela, président de "la coalition Black is Back", organisation de défense des droits civiques.

"Il (Obama) est un instrument de nos ennemis impérialistes et nous demandons notre liberté et le retrait immédiat de toutes les troupes américaines d'Afghanistan", a-t-il ajouté.



African-American protestors march outside the White House in Washington, DC. Decrying Barack Obama as "white power in black face," hundreds of African-Americans marched on the White House Saturday to protest policies of the first black US president, and demand that he bring US troops home.(AFP/Nicholas Kamm)



Les protestaires ont également demandé au chef de l'exécutif de supprimer le commandement militaire américain pour l'Afrique (Africom), de ne plus intervenir au Venezuela, ainsi que de mettre fin à l'embargo sur Cuba et au "blocus" du Zimbabwe.

Charles Baron, membre du Conseil municipal de New York et ancien membre des Black Panthers, mouvement révolutionnaire du Black Power dans les années 60 et 70, a, de son côté, reproché au président Obama de ne pas se préoccuper de la détresse des Afro-Américains.

"Nous ne sommes pas satisfaits de lui et (...) ce coup de l'espoir et du changement n'a été qu'une illusion pour le peuple noir", a encore dit Charles Baron à l'AFP pendant la manifestation.

Affirmant en outre que si (les Noirs) "avaient été heureux qu'Obama mette fin au monopole de l'homme blanc à la Maison Blanche", ils s'attendaient beaucoup plus en réalité à ce que son occupant procède à des changements en politique intérieure et extérieure. (source : AFP)


Quand on pense à l'immense espoir que Mister O. avait suscité chez ces gens, on imagine très bien leur état d'esprit aujourd'hui, non ?

Commenter cet article

Caroline Lepot 21/03/2010 18:19


Bonjour,

je fais un travail sur Barack Obama et les afro-américains et j'aimerais exploiter cet article. Auriez-vous les sources exactes de ce dernier?
Merci beaucoup!


kate 10/11/2009 15:15


Tout à fait frenchpuma, ils doivent etre déçus! espèrons qu'il ne fera qu'un mandat ! On devine chez cet homme qu'il est vraiment incapable de prendre une décision correcte ,on a l'impression qu'il
y a chez lui de la peur , qu'il ne sait comment faire ,surtout avec les pays Musulmans !pourtant avec sa main tendue aux dictateurs , là il sait faire !je pense sérieusement que c'est surement ce
qu'il aimerait devenir , le dictateur de l'Amérique .....