Les terroristes terrorisés après avoir entendu Obama hier !

Publié le par frenchpuma

French article . English version below

C'est vraiment incroyable...

Quand j'ai jeté un coup d'oeil aux grands titres de la presse ce matin, je n'en ai pas cru mes yeux.
La situation internationale est explosive : l' Iran ; le Pakistan ; l' Iraq . l'Afghanistan ; le Moyen Orient ; les menaces de nouveaux attentats contre des avions américains ; etc....

La situation intérieure se détériore tous les jours, avec des millions de gens qui perdent leur boulot et leur maison...

Et pourtant...

Qu'est-ce qui fait la une ce matin sur Google News ?

Le président Obama qui joue au golf, et qui tout d'un coup interrompt sa partie pour rentrer dans sa demeure de vacances... car il s'inquiétait pour l'un des enfants de ses amis,comme on peut le lire par exemple, sur le site du Parisien Aujourd'hui :


Hawaï : un ami des Obama blessé, Barack interrompt son golf


Le déploiement de presse et de sécurité est tel à Hawaï (Pacifique) qu'un incident mineur, survenu lundi, a pris des proportions quasi nationales du fait du contexte. a soudainement abandonné sa partie de golf, sur l'île de Oahu, son lieu de vacances, pour monter dans une voiture qui a regagné à très vive allure et en convoi la résidence où séjourne la famille présidentielle.

Barack Obama in Hawaii



 Les journalistes qui suivent le président américain se sont vus aussitôt indiquer qu'il ne s'agissait pas d'une question de sécurité nationale, mais d'un problème personnel.


Barack Obama in Hawaii

Injury: An ambulance was called to the compound after a family friend needed stitches following a surfing accident






Barack Obama in Hawaii

On alert: A White House staffer runs to his car after Mr Obama abandoned his round of golf following an incident at his holiday home in Hawaii


 

A bord du car qui les transportait, explique le site du Honolulu Advertiser, ils ont alors vu arriver une ambulance actionnant son gyrophare. Selon CNN, l'objet de ce remue-ménage était le fils d'une famille amie des Obama, qui a dû être soigné après s'être légèrement blessé sur la plage. L'accès à la résidence restait protégé par une demi-douzaine d'agents du Secret Service (protection rapprochée) et celui de l'hopital local par autant d'agents de sécurité. L'entourage présidentiel a indiqué qu'aucun membre de la famille Obama n'était blessé. 


Barack Obama in Hawaii

Guard: Secret Service agents and Honolulu police officers block off the entrance to the holiday home compound as Mr Obama rushed back



Barack Obama s'était offert cette brève pause golf après avoir prononcé, depuis la base des Marines de Kaneohe Bay, son discours sur la nouvelle menace Al-Qaïda. «Personne ne l'a vu jouer, a déclaré le directeur du club, Darren Sumitomo. Ils sont arrivés d'un seul coup et repartis. On a eu le temps de ne rien voir» Finalement, après s'être assuré que l'enfant allait bien et que ses parents étaient présents, Barack Obama a pu rejoindre le parcours de golf !





Du coup, tout le monde oublie qu'Obama, hier, a aussi essayé de nous faire croir qu'il est président de la première puissance mondiale, mais ses mots étaient si vides, si insignifiants, alors que tous les Américains s'inquitent d'une nouvelle vague d'attentats terroristes... mais, ça, Obama s'en fout pas mal...

Même s'il est clair que AlQuaeda est bien décidée  à punir l'Amérique d'Obama aussi durement que l'Amérique de Bush car elle ne voit pas le changement, Obama n'a certainement pas le leadership nécessaire pour dissuader les terroristes potentiels, qui doivent bien rire de le voir se dorer la pilule au soleil, jouer au golf, ou au basket, pendant qu'eux, préparent de nouvelles attaques...


Et, nul doute qu'après l'avoir écouté hier soir, leur promettre de ne pas les laisser continuer et de les pourchasser implacablement, comme on peut le lire ici : ...

 Le président Barack Obama a promis qu'il traquerait sans relâche les "extrémistes violents", d'où qu'ils viennent, et notamment du Yémen où l'auteur de l'attentat manqué contre un avion de ligne américain, revendiqué par Al-Qaïda, se trouvait début décembre.

Quelques jours après la tentative d'un jeune Nigérian de faire sauter en vol un appareil de la compagnie Northwest effectuant la liaison entre Amsterdam et Detroit avec 290 personnes à bord, Al-Qaïda dans la péninsule Arabique a affirmé lundi avoir planifié l'attentat.

Umar Farouk Abdulmutallab, "le frère nigérian, est passé à travers toutes les barrières de sécurité pour son opération, brisant le grand mythe du renseignement américain", lit-on dans le communiqué publié sur des sites islamistes.

Le président américain, qui s'exprimait sur le sujet pour la première fois lundi, a juré de traquer sans relâche les responsables de la tentative d'attentat pour les faire répondre de leurs actes. "Nous ne baisserons pas les bras tant que nous n'aurons pas trouvé tous ceux qui sont impliqués pour les faire répondre de leurs actes", a déclaré M. Obama à Kaneohe (Hawaii - Pacifique).

Les Etats-Unis vont "continuer à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour intercepter, détruire et vaincre les extrémistes violents qui nous menacent, qu'ils soient d'Afghanistan, du Pakistan, du Yémen ou de Somalie, ou de partout où ils préparent des attaques contre le sol américain", a-t-il assuré sans toutefois nommément mentionner Al-Qaïda.

(source : AfP)







  ...  ils doivent être si terrorisés qu'ils vont certainement arrêter toute activité terroriste!
Et en plus, ça doit bien les faire marrer de voir de telles images, impressionnantes, c'est sûr, d'un président si impressionnant ! ! :


President Obama took time out during his Hawaii trip to vow that the U.S. will hunt down all terrorists and hold them accountable for their actions.

President Obama took time out during his Hawaii trip to vow that the U.S. will hunt down all terrorists and hold them accountable for their actions.



 

Commenter cet article

kate 30/12/2009 17:36


Moi aussi je suis abasourdie french-puma , voir un Président des Etats-Unis réagir ainsi ...Il n'est vraiment pas crédible ! Je pense que c'est le pire Président qu'aura eu l'Amérique !