OBAMA : LE NOUVEAU CARTER ?

Publié le par frenchpuma

French article ; English version below



Ces derniers temps, on fait de plus en plus souvent des comparaisons entre la présidence de Obama et celle d’un ancien président Démocrate dont l'unique mandat est plutôt considéré comme un échec : il s’agit de Monsieur Jimmy Carter (1976-1980).

Et je pense effectivement que cette comparaison est tout à fait pertinente, sans doute plus appropriée que celle que l’on fait aussi avec la présidence de Lyndon Johnson, en raison de l’Afghanistan, qui serait le Vietnam de Obama.

 

Comme cela est écrit dans le quotidien New York Daily News aujourd’hui, dans un article très intéressant :


La meilleure analogie à faire est certainement avec Jimmy Carter, notamment le président Carter que l’on découvre dans l’article  du Atlantic Monthly rédigé en 1979 par
James Fallows et intitulé « La présidence sans passion ».

Toute l’administration Carter tournait en fait autour d’une seule idée : Carter lui-même, écrivait Fallows.

Et  autour de quoi tourne la présidence Obama ? Le changement. Et qu’est-ce que le changement ? C’est Obama lui-même.



 

Il y a aussi un autre article qui explique pourquoi les deux hommes sont vraiment assez semblables :

http://europumas.over-blog.com/pages/OBAMA_IS_NEW_JIMMY_CARTER-1666200.html




Intéressant, non ?

Oui, c’est vrai, Obama pourrait devenir le nouveau Jimmy Carter.


Ses sondages sont en train de s’effondrer, comme ceux de Carter quelques mois seulement après son élection, et même encore plus vite !





Il y avait aussi une très grave crise économique dans les années 70, et Carter continuait de dépenser de l’argent fédéral : aujourd’hui, les deux priorités d’Obama se révèlent très couteuses : la réforme du système de santé et la guerre en Afghanistan.

Obama a été élu en tant qu’agent du changement, comme Carter. Ce dernier se présentait comme étranger au monde de Washington, le candidat anti-establishment. Mais il n’est pas parvenu à réaliser le changement, comme Obama.

 

 

Finalement, la seule différence que je vois entre les deux hommes, est quand même de taille malgré tout.

Carter s’est efforcé d’avoir une présidence modeste. Le jour de son investiture, il a même refusé la limousine pour aller jusqu’à la Maison Blanche.

Et il a immédiatement adopté un mode de vie plutôt austère : il ne voyageait pas beaucoup ; il s’habillait chaudement pour travailler dans son bureau à cause des économies de chauffage qu’il réalisait à la Maison Blanche (c’était une période de crise de l’énergie). Donc il était aussi une victime de la récession.

Contrairement à lui, pour l’instant, Obama n’a montré aucune volonté de réduire ses dépenses : il continue à voyager sans cesse, et il s’offre des vacances extrêmement chères…


U.S. President Barack Obama puts his clubs in his bag while golfing at Mink Meadows golf course in Tisbury, Massachusetts on the Island of Martha's Vineyard August 25, 2009.

REUTERS/Brian Snyder (UNITED STATES POLITICS SPORT GOLF)






En tout cas, espérons que l’issue sera la même en 2012 que celle de 1980 : car Jimmy Carter n’a pas réussi à se faire réélire !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FrenchNail 26/08/2009 17:51

Carter etait un tres mauvais president qui a sape le moral de la nation. Obama jusqu'a present est un tres mauvais president qui rejouit ses commanditeurs au-dela de toutes leurs esperances.