Obama le culotté, accuse les Anglais !

Publié le par frenchpuma


US President Barack Obama (R) and first lady Michelle Obama ...

President Barack Obama (R) and first lady Michelle Obama (L) board Air Force One at Hickam Air Force Base in Honolulu, Hawaii, on January 3. Obama returned to the Washington area on Monday after his Hawaiian vacation : finalement, il n'avait qu'à rester en vacances, si c'était pour dire de telles âneries ! !




Mister O. a vraiment un culot monstre : le voilà maintenant qui cherche à faire retomber la responsabilité de l'attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit sur les Anglais, histoire de ne pas reconnaître la faillite de sa propre administration.

On connaissait déjà au président américain un nombre de défauts incalculables, mais là, il y va vraiment fort, il ajoute la mauvaise foi et la lâcheté à une liste déjà longue.
Ecoeurant !

En tout cas, les Anglais ont décidé de ne pas se laisser faire, et ils ont raison :


Les services de renseignements britanniques avaient transmis à leurs homologues américains des informations sur le Nigérian qui a tenté de faire exploser le vol Amsterdam-Detroit le 25 décembre, mais celui-ci n'a pas été considéré comme une menace, a indiqué lundi le cabinet du Premier ministre Gordon Brown.

Le nom d'Umar Farouk Abdulmutallab, 23 ans, figurait sur une liste de personnes ayant pris contact avec des extrémistes reconnus au Royaume-Uni, mais les autorités britanniques pensent qu'il s'est radicalisé après avoir quitté le pays en 2008, selon Simon Lewis, porte-parole du cabinet de Gordon Brown.

"Il y avait clairement des informations sur les activités de cet individu, et ces informations ont été partagées avec les autorités américaines", a-t-il déclaré.

Downing Street s'est refusé à tout autre commentaire concernant, notamment, la date à laquelle ces informations ont été transmises. Selon un responsable britannique ayant requis l'anonymat, Umar Farouk Abdulmutallab n'a pas été considéré comme pouvant représenter une menace terroriste par les services américains, alors que ceux-ci disposaient "de tout ce dont ils avaient besoin" en termes de renseignements. (source : Le Nouvel Obs.)

Je peux vous dire qu'il y a de l'eau dans le gaz entre Obama et Gordon Brown, et ce n'est pas la première fois ! Quant au peuple anglais, il est loin le temps où il considérait Obama comme une chance pour le monde. Ils font partie des nombreux Européens, qui à peine un an après, ont vraiment déchanté...

et qui ont déjà compris que la seule chose qu'Obama réussit bien, jusqu'à présent,  c'est partir en vacances...




President Obama holds hands with daughters Malia (L) and Sasha ...

President Obama holds hands with daughters Malia (L) and Sasha as first lady Michelle Obama walks behind upon their return to the White House following their vacation in Hawaii, January 4, 2010. REUTERS/Kevin Lamarque

Commenter cet article