L'INTRUSE

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below

 

US Secretary of State Hillary Clinton (L) departs a meeting at the US Capitol in Washington, DC. Clinton offered President Barack Obama a downbeat report on Thursday on his administration's so-far frustrated efforts to forge Middle East peace.(AFP/Getty Images/Win Mcnamee)



Selon le quotidien britannique, The Times, Mister O. sera bien à Oslo pour la cérémonie du Prix Nobel, mais pas à Copenhague pour le sommet sur le climat.


http://europumas.over-blog.com/pages/president-obama-won-t-talk-climate-change-in-copenhagen-1904866.html


Donc, cela signifie que pour lui, une récompense personnelle a plus d'importance qu'un problème planétaire, qui menace notre avenir et notre présent, dans la mesure où les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes, aux Etats-Unis comme partout dans le monde, et qu'il est prouvé que le changement climatique, et particulièrement, le réchauffement de la planète, est à l'origine de ces tempêtes, ouragans, tsunamis, inondations, et autres...


Mais pour Mister O., dont l'égo n'a jamais été aussi énorme, aller au Danemark pour recevoir un prix qu'il ne mérite pas compte davantage que d'assister à une réunion internationale des plus sérieuses pour réfléchir au futur de la planète.



 




Heureusement, toujours selon le Times, Hillary va une fois de plus lui sauver la mise :



En l'absence d'Obama, la délégation américaine sera emmenée par  Todd Stern, l'émissaire spécial du gouvernement sur le changement climatique. Les commentateurs pensent que Hillary Clinton, la Secrétaire d'Etat, pourrait également se rendre au tout dernier moment à Copenhague.



Dans l'administration Obama (mélange d'arrogance, d'ignorance, et d'incompétence), nul besoin de se demander qui est l'intrus(e) !








Secretary of State Hillary Rodham Clinton listens to comments by Iraqi Prime Minister Nouri al-Maliki during a joint statement following their meeting, Monday, Oct. 19, 2009, at the State Department in Washington. (AP Photo/Haraz N. Ghanbari)

Commenter cet article