En attendant que Mister O. se décide...

Publié le par frenchpuma

French article . English article below

Le monde entier continue d'attendre que Obama veuille bien prendre une décision.





Il a deux options possibles, deux stratégies : COIN ou CT...


Alors, le Prix Nobel de la PAIX va-t-il décider d'écouter le général McChrystal, et donc envoyer plus de soldats en  Afghanistan (stratégie de "counter insurgency" or COIN) ou va-t-il simplement tenter de contrer le terrorisme, en éliminant les terroristes, au fur et à mesure qu'ils se manifestent (CounterTerrorism, stratégie notamment soutenue par le vice-président Joe Biden)  ?

Quelque soit son choix, il faut qu'il se décide rapidement, car la situation dans la région devient une urgence, avec le Pakistan sur le point d'exploser dans le chaos d'une guerre civile.

En ce moment, donc, le monde entier attend que les Etats-Unis se décident enfin à revoir leur stratégie en Afghanistan et au Pakistan.

Et pourtant, Obama semble incapable de faire quoi que ce soit.

President Barack Obama, center, Army Assistant Judge Advocate Maj. Gen. Daniel Wright, second from right and Army Special Forces Commander Brig. Gen. Michael Repass salute as an Army carry team carries the transfer case containing the remains of Sgt. Dale R. Griffin of Terre Haute, Ind., during a dignified transfer at Dover Air Force Base, Del., Thursday, Oct. 29, 2009.(AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)


De plus, comme le journal allemand  Der Speigel se le demandait récement, un Prix Nobel de la Paix peut-il mener une guerre et la gagner en Afghanistan?
L'administration Obama semble totalement accablée.
Elle doit faire face simultanément à une réforme de la santé, aux retombées de la crise financière, à un désastre pakistano-afghan, et à un débat sur le réchauffement climatique.

Et, sur toutes ces questions, Barack Obama ne montre pas au monde ses qualités de leader, loin de là.



Pendant ce temps, c'est Hillary qui risque sa vie au Pakistan, et qui se fait mettre en accusation par des milliers de femmes (pour qui elle a pourtant toujours été un modèle jusque-là). Elle se fait accuser d'être responsable de la mort de centaines de cvils.




Secretary of State Hillary Clinton gestures during her visit to the historical Badshahi Masjid in Lahore, October 29, 2009.REUTERS/Pool

http://europumas.over-blog.com/pages/pakistanis-confront-clinton-over-drone-attacks-1943417.html

Mais que peut faire Hillary maintenant ? ?

Commenter cet article