CORRUPTION AU SOMMET

Publié le par frenchpuma

French article ; English article below

Vous vous êtes peut-être demandé ces derniers temps pourquoi le président Barack Obama paraissait si pressé de faire adopter son projet de réforme de l’assurance maladie...

Et bien, vous pouvez cesser vos interrogations : j’ai la réponse.

Et une fois de plus, on la trouve dans les plus profonds secrets, les plus obscurs secrets du clan Obama, caractérisé depuis le début par les mensonges et la corruption.


Voici une bonne lecture d’un article qui vient tout juste d’être publié par l’Associated Press :

La volonté de Obama de réformer le système de santé procure une manne financière  à des firmes de consultants démocrates qui ont des liens très étroits avec le président et avec deux de ses plus proches conseillers.
(Lire la suite de l’histoire et d’autres articles sur le sujet ici :


http://europumas.over-blog.com/pages/Lies_corruption_and_the_health_care_reform-1651830.html)

Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, je vous résume, en simplifiant quelque peu bien sûr cette sombre histoire :


En fait, la campagne de publicité en faveur d’une réforme de la santé a été mise au point par différents groupes ou associations oeuvrant dans  le secteur de la santé,  notamment des géants de l’industrie pharmaceutique.
Et elle a été réalisée en grande partie par l’intermédiaire de sociétés étroitement liées à des membres de l'ancienne équipe de campagne de Obama, notamment David Axelrod, ce qui bien sûr nous conduit à nous interroger sur les motivations de Obama et de ses amis pour faire à tout prix adopter le projet de réforme.

Ce projet, on le sait, bénéficiera aux grands groupes pharmaceutiques.
Ils savent donc bien pourquoi ils soutiennent la campagne de Obama : c’est du donnant donnant.

Comme ils ont tout à gagner de la réforme que propose Obama,  ils apportent leur soutien au président, et en échange, non seulement le président reçoit leur caution, mais surtout, tous ses copains en bénéficient généreusement.

Pour réaliser la campagne de pub, l'industrie pharmaceutique accepte d'engager des sociétés de marketing et de communication très "proches" des copains de Mister O. : ainsi des sociétés telles que GMMB, qui a travaillé pour la campagne de Obama en 2008, et qui a notamment parmi ses dirigeants l’un des conseillers de campagne d’Obama. Autre firme qui a participé à cette campagne de promotion de la réforme de la santé, et qui en a récolté les fruits : AKPD Message and Media,qui a été fondée par …

Accrochez-vous…

 Par David Axelrod, lui-même, conseiller en chef de sa Majesté pendant la campagne, et qui est toujours aujourd’hui l’un de ceux qui font la pluie et le beau temps à la Maison Blanche !





Bien sûr, Axelrod ne travaille plus pour AKPD, mais devinez qui a pris sa place dans cette société ?

Son fils Michael !

D’autre part, David Ploufe lui-même, directeur de campagne d’Obama en 2008, y travaille également !


De là à conclure que tous cette bande de Chicago profite honteusement de tout ça… n’ayons pas l’esprit mal placé surtout !


Pourtant, soyons réalistes :

Toute cette campagne en faveur d’une réforme de la santé a coûté cher ; les sociétés de communication qui l'ont réalisée ont touché un beau pactole, et donc cette réforme de la santé, même si elle n'a pas été adoptée encore, a été tout bénéfice pour l’équipe de Obama, et a permis à Axelrod et à son fils d’engranger pas mal de pognon à cette occasion !

Joli monde n’est-ce pas ?


Ah ! Ah ! Ah !


Vous étiez assez naïfs pour penser que ce qui motivait Mister O., c’était en fait d’essayer d’aider les 46 millions de pauvres gens qui n’ont pas d’assurance maladie ? 


Vous étiez assez crédules pour croire qu’il n’était agité que du désir de plus de justice sociale et de davantage de protection pour la partie la plus fragile de la population ?


Et bien, la vérité est toute autre, non ?

Commenter cet article