MERCI L'AMERIQUE !

Publié le par frenchpuma

French article ; English version below

Le 8 Mai 1945, le président américain Harry Truman, annonça, dans une allocution radiophonique, que les forces allemandes avaient capitulé dans la Seconde Guerre Mondiale, et que "les drapeaux de la liberté flottaient désormais sur toute l'Europe."









Tandis que nous célébrons donc aujourd'hui cet événement historique, et la fin de la deuxième Guerre Mondiale, nous nous devons de rendre hommage à ces grands présidents américains, qui ont marqué l'histoire du monde et de leur pays :
de George Washington à Thomas Jefferson, de Woodrow Wilson à Franklin Roosevelt, de Harry Truman à Bill Clinton.


Mais, désolée, nous ne rendrons pas hommage au président actuel !

Et cela, même si, dans moins d'un mois, Mister O. va se rendre en Normandie, sur les plages du débarquement pour célébrer le D-Day.



Le problème, c'est que j'ai bien peur que cela ne signifie pas grand-chose pour lui, parce qu'il ne semble pas être très calé en Histoire, et particulièrement sur le sujet de la 2ème guerre mondiale.

Dans le journal britannique, The Times, daté d'hier, il y a un article intéressant sur toutes les approximations, les erreurs et les mensonges proférés par Barack Obama quand il parle d'Histoire.

Cet article est intitulé :

"Second World War History is not Barack Obama's Strong Suit" :

("La Deuxième Guerre Mondiale n'est pas le fort de Barack Obama")


Barack Obama est un fan d'histoire.
Quand il adresse un message politique, il cherche instinctivement le parallèle qu'il peut faire avec l'Histoire : une équipe gouvernementale constituée de ses rivaux en politique à la Lincoln ; une attitude à la Winston Churchill devant la torture ; ou bien l'expérience de sa propre famille dans la Deuxième Guerre Mondiale.

Le seul problème est qu'il se trompe souvent dans ses références historiques :

 

Son projet de visiter le camp de Buchenwald est en  partie motivé, selon lui, par son idée de rendre hommage à son grand-oncle,  Charlie Payne, qui aurait participé à la libération de Ohrdruf, un camp satellite de Buchenwald.

En mai dernier, Monsieur Obama a déclaré que son oncle "faisait partie des premières troupes américaines à s'être rendues à 
 Auschwitz”.
Or, comme l'ont souligné les Republicains, ce sont les Soviétiques, et non les Américains, qui ont libéré Auschwitz.

“Cette déclaration ne peut être exacte", avait alors fait remarquer un porte-parole Républicain, "à moins que le grand-père de Obama n'ait été soldat dans l'Armée Rouge."

Celui qui n'était encore à l'époque que le candidat Démocrate à l'élection présidentielle, avait donc rectifié dans un communiqué, mais d'autres historiens ont retrouvé d'autres libertés prises avec l'Histoire par Monsieur Obama, bien avant ce mensonge de 2008.


En 2002, déjà, il avait fait référence à l'expérience que son grand-père, Stanley Dunham, avait de la guerre  :

 “Des soldats que connaissaient mon grand-père  lui ont raconté comment ils sont entrés à Auschwitz et à Treblinka.”


Là encore, petit souci :
Treblinka, comme Auschwitz, est situé en Pologne, et il a donc été libéré par des troupes soviétiques, pas par les Américains !

La semaine dernière, encore, Monsieur Obama extrapolait complètement, à partir d'un autre exemple historique : l'interdiction de la torture dans la Grande-Bretagne en guerre, tout cela pour en arriver à la conclusion suivante
:
 “Churchill a dit : 'Nous ne torturons pas', alors que ... tous les Britanniques étaient soumis à un risque et une menace terribles."

Or, les historiens ont précisé depuis qu'ils n'ont trouvé aucune trace d'une quelconque interdiction de la torture par Churchill !


Monsieur Obama va venir en Europe le mois prochain pour commémorer le 65ème anniversaire du débarquement. Mais comme il s'en est rendu compte lui même, l'Histoire est une épée à double tranchant.




Mister O. ferait mieux de réviser ses leçons d'Histoire avant de venir en France au mois de juin, s'il veut éviter de commettre une gaffe.

En attendant, j'aimerais adresser un message personnel à tous les Américains :

même si je critique souvent leur pays sur ce blog, depuis qu'il est dirigé par cet escroc, je voudrais les remercier au nom de tous les Français.
Car nous leurs serons éternellement reconnaissants pour ce qu'ils ont fait en 1945.






Aujourd'hui, c'est le jour de la signature de l'armistice, et bien que la politique étrangère américaine actuelle, notamment en Irak et en Afghanistan reste inacceptable pour beaucoup d'Européens, nous sommes bien conscients de ce tout ce que les Américains ont fait pour notre continent par le passé.
Nous Européens, savons très bien que nous n'aurions jamais pu nous libérer du joug nazi sans le courage et le sacrifice de ces milliers de soldats américains qui ont donné leur vie au nom de la Liberté.






Alors, merci l'Amérique !

Commenter cet article

kate 12/05/2009 19:59

Non ,non FrenchNail , ce n'est pas vous qui me décevez , loin de là ! je suis désolée d'avoir pu vous blesser ...je disais cela parceque je ne vois pas de commentaires de Français et cela me fait de la peine car tant d' Américains ont donné leur vie pour la France ...

FrenchNail 12/05/2009 17:39

Desolee de vous avoir decue Kate.

A la premiere lecture, je pensais a mon arriere-grand-pere pour qui la liberation etait venue trop tard, puisqu'il est mort dans le dernier train parti de Drancy pour Auschwitz. Je n'aime pas penser a ces moments.

Et ce matin, les nouvelles qui bien sur ne feront pas la une, montrent bien que le meurtre de la centaine d'innocents de la vallee swat la semaine derniere n'etait pas du fait du raid aerien americain, mais du fait du taliban qui a pratique une pratique de la terre brulee dans sa retraite. Les innocents ont ete tues par explosion de grenades jettees par les talibans dans les maisons privees ou les habitants vivaient et non pas par raid aerien.

Il serait donc judicieux de reconcilier les deux derniers posts de French Puma.

Au cours des 18 derniers mois, j'ai assiste a la plus grande manipulation et propagande mediatique jamais entreprise aux US. Cela m'a donne une bonne dose de recul. Maintenant, je questionne toujours la une de grands medias. Je sais maintenant que les journalistes ne sont pas pour la plupart independants et sont souvent meme completement incompetents. Je me mefie donc instinctivement de ce que je lis. Les unes sont maintenant generalement mensongeres.

Pour conclure, quand les grands titres vilifient les troupes americaines, je pense qu'il serait bon de se souvenir de tous les GI qui se sont fait alignes sur les plages de Normandie et d'accorder aux troupes americaines le benefice du doute pendant quelques jours, le temps que les esprits se calment et que les faits parlent.

kate 12/05/2009 15:05

Plus de commentaires ? c'est pourtant un sujet qui mérite quelques commentaires reconnaissants ! je suis déçue FrenchNail...

kate 09/05/2009 19:56

Ah! oui merçi l'Amérique , sans eux ....Je me demande comment les gens peuvent etre si ingrats aujourd'hui ! mes parents m'ont toujours parlé de cette période et ont toujours été très pro-américains , idem pour mes enfants et moi , nous en avons toujours parlé , de tous petits ! nous leur serons éternellement reconnaissants ,les Américains ont perdus leurs enfants, leurs maris ,pour nous Français , cela est inoubliable ....merçi à eux !