OBAMA N'A PAS CONVAINCU LE MONDE ARABE ET MUSULMAN

Publié le par frenchpuma

French article ; English article below

Le changement que vous attendiez ?

Rien n'a changé...

Aujourd'hui, on a pu même avoir l'impression qu'il n'y avait jamais eu d'élection aux Etats-Unis, et que le président s'appelait toujours George Bush.




Al-Qaeda a en effet rappelé à Mister O. qu'il ne lui avait pas fait du tout bonne impression jusqu'à présent, et qu'elle ne voit aucun changement dans la politique étrangère des USA.


Ayman al-Zawahiri, le numéro 2 de l'organisation terroriste, a envoyé un message à Obama pour lui dire que son élection n'avait pas du tout contribué à améliorer l'image des Etats -Unis dans le monde arabo-musulman, et que c'était même au contraire une grande victoire pour Al-Qaeda...





La vidéo a été postée sur des sites jihadistes importants ce lundi.

L'authenticité du message doit encore être vérifiée. Il est en arabe, et ne contient aucun sous-titre. On peut voir sur cette vidéo également des interviews téléviséees réalisées par des chaines arabes et des experts politiques arabes.


"A notre avis, l'Amérique est toujours le pays qui tue des Musulmans en Irak, en Afghanistan et en Palestine. C'est le pays qui nous vole nos ressources et qui occupe nos terres, et qui soutient les régimes arabes corrompus.


La nation islamique a choise de faire renaitre l'Islam et ne de pas s'abandonner à l'oppression. Les Etats-Unis, en tuant et en capturant des gens ont montré leur vraie nature. Les frappes aériennes au Pakistan les conduiront à une sévère défaite dans ce pays" a dit  al-Zawahiri.

Pour lui, l'élection de Obama a même été un trimphe politique pour Al-Qaeda, et a eu pour conséquence la défaite des EU en Irak.


"La victoire de Obama n'est rien de plus que l'aveu par le peuple américain de l'échec de la politique de George Bush, et que cette administration mentait quand elle affirmait avoir battu les moujahidines", a déclaré aussi al-Zawahiri.

Et il compare volontiers la décision d' Obama de quitter l'Irak en 2010 au retrait américain du Vietnam au début des années 70.



Bien entendu, ce message est terrible, car il provient de dangereux terroristes.

Mais... tout ce qui est dit ici est-il vraiment faux ?

Quelle image positive Obama a -t-il donnée de l'Amérique au monde musulman et arabe jusque-là ?


La seule décision qui aurait pu être vue comme un progrès, c'était la fermeture de  Guantanamo.

Mais... Guantanamo est-il fermé à l'heure où j'écris, près de 100 jours après l'élection de Obama ?



Non, non seulement il n'est pas fermé, mais il semble bien se confirmer maintenant que les tortures y continuent, malgré la promesse de Obama :

Un prisonnier à Guantanamo Bay prétend que les promesses de Obama de mettre fin à la torture des prisonniers n'ont pas été suivies d'effets au centre de détention américain tristement célèbre.


Mohammad al-Qurani, originaire du Chad, a téléphoné à  al-Jazeera de l'intérieur du camp pour raconter qu'il est soumis presque quotidiennement à des actes de violence : ses gardes le battent et l'aspergent de gaz lacrymogène quand il refuse de quitter sa cellule.


Quelques jours seulement après son investiture, Obama avait ordonné la fermeture du camp, et surtout signé un mandat exécutif pour imposer  que les prisonniers soient traités humainement.


Mais selon M. al-Qurani : "Depuis que Obama est président, il n'a pas montré une réelle volonté de changement.

Concrètement, les gens en charge des prisonniers sont toujours les mêmes. Les mêmes qui étaient déjà là pendant les années Bush, et qui utilisent toujours les mêmes méthodes."

Il explique ainsi qu'un jour il avait refusé de quitter sa cellule pour protester contre la manière dont les prisonniers sont traités, et que ses gardes l'ont fait partir avec du gaz lacrymogène.

Il raconte : "Ils avaient un gros baton en plastique ou en caoutchoux, et ils me battaient avec. Ils ont vidé deux bombes de gaz lacrymogène sur moi."

Ils m'ont mis à terre, l'un  me tenait latête, et la tapait contre le sol. Tandis que je criais et leur demandais ce qu'ils faisaient, l'un d'eux a ri et a répondu "notre travail, on fait notre travail."

source :
http://www.inthenews.co.uk/news/autocodes/countries/chad/guantanamo-detainee-abuse-continues-under-obama-$1288107.htm






Pour conclure, même si (bien sûr) je ne souscrirai jamais à un message envoyé par des terroristes, je peux comprendre la frustration et la déception du monde arabe et musulman aujourd'hui...

Et, malheureusement, les conséquences pourraient se révéler bien pires encore que sous George Bush, car, comme Sarkozy vient de le dire, Obama est un leader "faible" ; et aussi parce que maintenant ces gens ont vraiment perdu tout espoir, car ils ont été trahis par quelqu'un qui incarnait le "changement auquel ils croyaient."

Commenter cet article

FrenchNail 21/04/2009 21:42

Je vais me faire l'avocat du diable : Pas celui d'Obama qui a fait des promesses electorales intenables et insousiantes, mais celui de la position des US.

Les detenus (il en reste 244) ont tous ete arretes dans le cadre d'une guerre internationale contre le terrorisme. Les US ont accepte de prendre en charge une grande partie du controle de cette guerre. Mais la responsabilite reste internationale. C'est en grande partie pour ca que GITMO n'a pas ete localise sur le territoire americain. Dans l'optique americaine, si la communaute internationale n'est pas d'accord avec les conditions de detention de ces prisoniers internationaux, c'est a la communaute entiere de trouver des solutions acceptables.

Comme lors du G20, seule la France a bien voulu assumer sa responsabilite internationale en prenant la charge d'UN detenu et qu'aucune autre nation n'a voulu se salir les mains, il ne reste plus qu'au reste du monde de se taire et des laisser les US faire comme ils l'entendent.

Les conditions de detention sont humaines. Les proces presentent des difficultes techniques enormes. Donc si les autres nations du monde, y compris celles du monde musulman, veulent ne se contenter que de beneficier de ne plus avoir ces violents jihadistes en leur sein, sans en payer le prix politique, qu'elles la ferment. Si elles ont des solutions constructives a proposer, on est toute ouie.

marie 21/04/2009 20:05

French Nail, vos explications sont intéressantes, mais il faut comprendre que vu de france, Guantanamo est le symbole de tout ce que les années Bush avaient de pire. Donc, il paraissait normal que Obama le fasse disparaitre, sans bien sûr relâcher les dangereux criminels dont il est prouvé qu'ils sont coupables. Il aurait je pense été certainement possible de les détenir ailleurs, et pas dans ce "camp de la honte" indigne de la plus grande démocratie au monde (ou ce qu'il en reste, d'ailleurs.)

FrenchNail 21/04/2009 16:53

SEB, je comprends tres bien votre opinion. Mais en effet aux US la grande majorite des Americains voient les choses d'une maniere moins tranchee. Premierement, nous n'avons pas eu une couverture mediatique aussi negative de GITMO qu'a l'etranger. Les conditions de detention dont vous parlez, je les questionne. D'apres les rapports du Congres et de la croix rouge, les detenus le sont dans des conditions "normales".

Et la fermeture de GITMO est irrealiste. Personne ne veut prendre ces prisoniers sur leur territoire. Pas meme les pays arabes. La France a accepte de prendre UN prisonier. Il y a 4 jihadistes d'origine chinoise dont personne ne veut. Aucun des pays arabes n'en veut et les rendre a la Chine est signer leur arret de mort.

Il faut que vous compreniez que ces prisoniers ne representent pas seulement un danger permanent pour les US mais pour le monde entier.

Cependant la ou je suis parfaitement d'accord avec vous, c'est sur l'absence de proces. Ca c'est completement inadmissible. D'apres ce que j'ai compris c'est un truc technique. Si le proces est fait sous la juridiction americaine, en cour militaire, ils deviennent la responsabilite de l'Amerique, ce que les US ne veulent pas. Si ils sont juges devant un tribunal international, beaucoup de choses confidentielles (pas tres jolies je vous l'accorde, mais la guerre n'est jamais propre)vont etre revelees au grand jour, et ne vous faites pas d'illusion, cela embarrasserait aussi bien l'occident que le monde arabe.

GIYMO represente donc une situation tres difficile et sa fermeture n'est pas pour demain.

Personnellement, je ne suis pas conservatrice mais je realise combien la situation est complexe.

SEB 21/04/2009 14:42

French Nail je trouve que votre commentaire est limite : vous exprimez là un point de vue d'Américain ultra-conservateur. Il faudrait dire "GITMO" aurait dû être fermé immédiatement, car les conditions de détention y sont un vrai scandale, un mépris des droits de l'homme. Mais vous vous foutez peut-être des droits de l'homme. Certains de ces prisonniers sont peut-être innocents : il n'y a pas eu de procès. c'est ça la justice américaine ?

FrenchNail 21/04/2009 07:36

GITMO ne peut pas etre ferme car personne ne veut des prisoniers. Il est impenssable de les avoir sur le sol americain et les autres nations n'en veulent pas non plus. Et les renvoyer chez eux est egalement impenssable. GITMO reste donc en place pour le moment. Si Obama s'etait un peu penche sur la question avant de faire ses promesses electorales, il aurait realise que la fermeture de GITMO est un panier d'oursins.