THE ET NUAGES (DE LAIT)

Publié le par French Nail

French article ; English version below

Il faisait un froid de canard. Trois degrés. Et une pluie glaciale et battante. 

 

J’avais le choix.  J’avais quatre Tea Parties dans les environs. J’ai choisi de me joindre à celle organisée dans une toute petite ville du Sud du New Jersey.

 

Vineland est une petite ville située en milieu profondément rural et agricole. Sa population est principalement blanche avec une forte minorité hispanique (30%).  Les revenus y sont assez modestes. C’est une ville typique de l’Amérique profonde.

 

Après une heure de route sous des trombes d’eau, je me suis jointe à un groupe d’environ une cinquantaine de personnes.  L’ambiance était très conviviale, même si tout le monde battait de la semelle. Les manifestants rassemblés étaient tous blancs, mais de tous ages. Du jeune juste en âge de voter, aux retraités.

 

Le lieu de réunion était face à la poste sur la rue principale.  Nombre des voitures passant klaxonnaient en soutien aux manifestants.

 

Le message était clair. Non aux dépenses, non à l’expansion des programmes sociaux, non à la croissance de l’administration. Le ton était modéré mais absolument déterminé. Deux vétérans de la guerre du Golfe étaient venus avec leurs grands drapeaux américains.

 

Le nombre des participants était plus ou moins constant, les nouveaux venus assurant la relève, vu que rester plus d’une demi-heure relevait en ce qui me concerne du sacerdoce.  Je pense donc qu’au total environ 80 personnes ont participé à cette Tea Party, ce qui pour un mouvement si localisé est une véritable réussite. Si le soleil avait été de la partie, elle aurait été encore plus éclatante.

 

Pour toute réponse aux manifestants, Obama a donné une conférence de presse cet après-midi (une de plus avec Totus en prime) où il a ressassé qu’il était en fait en train de rabaisser les impôts. 

 

L’obstination de la Maison Blanche, des deux Chambres et du gouvernement fédéral à ne pas vouloir admettre l’existence de ces Tea Parties et de ce qu’elles révèlent, relève ni plus, ni moins de la politique de l’autruche et ne fera qu’exacerber les choses.

 

Premièrement, les Américains savent compter et ils viennent de remplir leurs déclarations d’impôts.  Ils savent donc bien que le discours présidentiel ne tient pas debout et est purement mensonger.

 

Deuxièmement, refuser de comprendre que les revendications vont bien au-delà d’un rabais des impôts, mais portent sur un refus total de la socialisation de l’Amérique et de son contrôle par le lobby alors en faveur à la Maison Blanche, est une pente savonneuse.

 

La Maison Blanche n’est pas une tour d’ivoire.  La constitution américaine ne donne pas la parole au peuple américain une fois tous les quatre ans. Elle lui donne un pouvoir de tous les instants. Ne pas s’y méprendre !!!



ARTICLE REDIGE PAR : FRENCH NAIL 




Scènes vues hier à Vineland :














Anne Grady, de Winslow Township, à gauche, et Madge Sharp, de Williamstown, sont toutes deux venues à la tea party de Vineland avec leur théière.



Chris O'Donnell, of Vineland, a amené le cochon de son fils !









Plus de photos à :
http://www.thedailyjournal.com/apps/pbcs.dll/gallery?Avis=A8&Dato=20090415&Kategori=NEWS01&Lopenr=904150803&Ref=PH&Profile=1001&SectionCat=NEWS


et :
http://vinelandprotest.shutterfly.com/

Commenter cet article

marie 17/04/2009 00:49

Merci à vous de nous raconter votre expérience en français, car il est impossible de se tenir au courant de ce qui se passe aux états-unis quand on habite ici. La presse ne relaie pas ces informations.

Zérobama 16/04/2009 21:54

Bravo pour cette mobilisation. Qu'il est bon de voir des gens se dresser contre le bonnimenteur de la Maison Blanche. Et quelle belle référence que celle de la Tea Party, symbole du rejet de toutes les formes d'absolutisme, du "despotisme absolu" si mes souvenirs sont exacts.De tout coeur avec vous et une mention spéciale pour le cochon : il est très "bo"

Zérobama 16/04/2009 21:53

Bravo pour cette mobilisation. Qu'il est bon de voir des gens se dresser contre le bonnimenteur de la Maison Blanche. Et quelle belle référence que celle de la Tea Party, symbole du rejet de toutes les formes d'absolutisme, du "despotisme absolu" si mes souvenirs sont exacts.De tout coeur avec vous et une mention spéciale pour le cochon : il est très "bo"