OBAMA AU PAYS DES MERVEILLES

Publié le par frenchpuma

French article ; English article below

Comme nous l'avons expliqué hier, Barack Obama & Co. va partir sous peu pour le Mexique, étape intermédiaire vers Trinidad, où se tient le Sommet des Amériques, du 17 au 19 avril à Port of Spain, plus précisément au Hyatt Regency.

Les contribuables américains seront certainement ravis d'apprendre qu'une fois encore la délégation américaine voyage léger :

 

Le Président Obama, accompagné de la première dame Michelle Obama, emmène dans ses bagages une délégation de 1000 membres dans les Caraïbes. La délégation doit arriver par avion : pas moins de 25 avions ont été affrétés ! !

Selon le journal Trinidad
Express, la délégation américaine est [une fois encore !] la plus imposante des 34 pays représentés à ce sommet. Les 25 avions américains comprennent Air Force One, des chasseurs à réaction de l'US Air Force, et des avions cargos.
Le Hyatt Regency, ainsi que tous les autres hôtels de ce type dans la ville de Port of Spain ont été réservés pour la période que durera le Sommet
. C'est au Hilton Trinidad Hotel que descendront les Obama et la délégation américaine : les 380 chambres de l'hôtel ont toutes été réservées. A noter que Hillary Clinton fera partie du voyage.





Le Hilton Trinidad est situé sur une colline très pittoresque, et s'étend sur 25 hectares de jardins luxuriants qui donnent sur le majestueux  Queen’s Park Savannah.





L'hôtel offre aussi des courts de tennis, un centre de fitness, une piscine, des magasins de vêtements, de bijoux et de souvenirs, des salons de coiffure et de beauté, un parcours de golf, et la sublime plage Maracas.



Il y a aussi 7 restaurants, des bars et des salons. Le prix des chambres est à partir de 169 dollars la nuit.






Le Président Barack Obama et la première dame Michelle Obama pourraient soit loger à l'hôtel Trinidad avec le reste de la délégation, ou bien ils pourraient rester à bord de Air Force One, à l'aéroport Piarco International, qui est situé à une vingtaine de kilomètres de l'hôtel.

Ils pourraient aussi rester à bord d'un porte-avion stationné en mer, au large des côtes, puisque le premier ministre de Trinidad et Tobago Patrick Manning a interdit aux avions militaires américains de se garer sur des emplacements locaux de l'aéroport pendant le Sommet, car cela aurait représenté une source possible de conflit. Le président vénézuélin Hugo Chavez participe également au Sommet.

L'ambassadeur Jeffrey Davidow a été nommé conseiller spécial de la Maison Blanche pour ce Sommet, et c'est lui qui a été chargé de superviser les préparatifs de la participation du président américain à ce Sommet, conjointement avec le Département d'Etat, qui veillera aux relations diplomatiques avec la région pendant toute la durée du sommet.


Les organisateurs du Sommet ont aussi réservé deux paquebots géants - Le Carnival Victory et le Caribbean Princess - pour loger les médias présents sur place. Les chambres qu'occuperont les journalistes vont de 425 dollars la nuit pour une chambre avec vue sur la mer, à 650 dollars la nuit pour une suite.


source :
http://triphow.com/?p=940



Franchement, je me demande pourquoi Obama a besoin d'emmener tant de gens avec lui quand il se déplace à l'étranger. Un millier de personnes, ça fait un peu beaucoup, non ? Je veux bien admettre que ce Sommet des Amériques est important pour les Etats-Unis, mais tout de même !


Car, si vous faites le calcul : 380 chambres réservées pour la délégation US :; 169 dollars est le prix de la chambre la moins chère. Cela fait donc environ 76 000 dollars minimum ! Et vraiment ce n'est qu'un minimum ! Ajoutez à cela le prix des repas et des boissons, car vous imaginez, il faut bien les nourrir ces 1 000 personnes !

A Strasbourg, plus de un million d'euros avaient déjà été dépensés ; le prix du voyage en Amérique du Sud va certainement êre encore plus élevé.

Cela fait moins de 100 jours que Obama a été investi, et pourtant, il a déjà voyagé à travers tous les Etats-Unis, toute l'Europe, et maintenant l'Amérique latine.

Je sais bien qu'il a dit qu'il s'ennuyait à Washington, et que dès qu'il pouvait s'en échapper, il était content, mais pourquoi, pour changer, n'essaie-t-il pas de rester "à la maison" et de s'attaquer aux problèmes quotidiens de ses concitoyens ?


A le voir hier, dans les jardins de la Maison Blanche, avec le lapin de Pâques Bunny et entouré d'enfants, je n'ai pu m'empêcher de le trouver sympa, mais enfantin. (mais ce n'est pas ce que l'on attend du président de la première puissance mondiale !)
J'ai un peu l'impression que cet homme vit dans un autre monde, une sorte de Disneyland...




Le seul problème, c'est que :

Obama n'est pas Alice  !

Et l'Amérique n'est pas le Pays des Merveilles !

Commenter cet article

oligo 14/04/2009 20:28

Obama veut montrer au monde que les States sont toujours une puissance riche qui peut s'offrir des déplacements somptuaires. Mais pense-t-il au déficit qu'il creuse un peu plus chaque jour ? Les Etats-Unis seront bientôt rachetés par les nouvelles puissances à ce rythme, comme la Chine et l'Inde.
C'est de l'inconscience et de l'irresponsabilité.