LE ROI VOYAGE (ENCORE !)...

Publié le par frenchpuma

French article ; English version soon available

 Indécent...

Tout simplement indécent...

En ces temps de crise économique et de suppressions d'emplois par centaines de milliers chaque mois (plus de 600 000 le mois dernier), la moindre des choses que l'on serait en droit d'attendre de la part du président des Etats-Unis serait une certaine retenue, un sens de l'économie, une présidence modeste, comme on dit.

Et bien, n'en croyez rien : l'humilité ou la retenue ne figurent pas parmi les qualités de Barack Obama (en supposant qu'il en ait !).

Je dirais même le contraire : Mister O. a tous les symptomes de la mégalomanie (et je  parle pas du fait d'avoir appelé son chien de ses propres initiales !) :

non content d'avoir voyagé avec plus de 900 personnes, plusieurs avions et hélicoptères en Europe il y a dix jours, non content d'avoir à Strasbourg réservé un hôtel entier pour plus de un million d'euros, le voilà qui récidive cette semaine.

Cette fois-ci, c'est pour participer au Sommet des Amériques, au Mexique, que le président mégalomane se déplace tel le Roi du monde, mobilisant véhicules, personnel, et agents de sécurité, ce qui ne s'est encore jamais vu, à travers les siècles et à travers la planète.

Jugez plutôt, d'après différents articles de la presse mexicaine parus ces dernières heures :
 
- pour deux jours de visite à Mexico, le président Obama a déjà envoyé des dizaines de personnes depuis plusieurs jours pour préparer son séjour à l'hôtel Presidente Intercontinental, situé près de Polanco, un  quartier chic de Mexico. L'hôtel a précédemment hébergé le prince norvégien héritier  Haakon et son épouse, au cours de leur visite officielle en mars  au Mexique.



Le département américain de la sécurité a réservé trois étages de cet hôtel  pour préparer le séjour du président  américain. D'ores et déjà l'accès à ces étages est 
 interdit à tous, employés de l'hôtel y compris, sauf au  personnel du président.  
 (SOURCE :
http://www.informador.com.mx/mexico/2009/94469/6/esperan-acuerdos-con-obama.htm)



- Une unité d'élite de l'armée mexicaine qui protège le président mexicain, Felipe Calderon, garde également cet hôtel, selon la  presse locale. 

- Des dizaines d'agents des services secrets américains sont sur place depuis le début du mois afin de garantir la sécurité du président, et ce malgré la présence là-bas déjà d'un dispositif de sécurité extraordinaire formé de centaines de soldats de différents pays d'Amérique du sud.   



- Obama est le seul chef d'Etat de ce sommet (des 33 présents) à s'y rendre avec sa propre voiture, la fameuse cadillac "The Beast", qui sera véhiculée elle-même à bord d'un avion de la force aérienne américaine. Il faut donc aussi prévoir un sacré dispositif de sécurité : en tout, ce ne seront pas moins de 35 voitures qui formeront le cortège présidentiel (j'ai bien dit 35 voitures pour un seul homme !). A leur bord, bien sûr, le personnel  nécessaire de sécurité pour encadrer le trajet de sa Majesté de l'aéroport à l'hôtel.

(source :
http://www.prensa-latina.cu/article.asp?ID=%7B2F694097-88A7-4657-9338-AB4C1BBD196E%7D)

- Pour l'instant l'hôtel Presidente Intercontinental se refuse à donner des précisions complémentaires sur l'hébergement du roi mégalomane. Les responsables de l'hôtel expliquent qu'ils sont obligés de garder le silence sur toutes les exigences de l'équipe Obama, pour soi disant "des raisons de sécurité".
Ah ! Ah ! Ah !

La suite présidentielle comporte un bureau, un salon, une salle à manger pouvant accueillir jusqu'à 15 invités, une kitchenette et une salle de bains aussi pour les invités.


Des raisons de sécurité, vraiment ?
Ainsi, on ne sait pas vraiment ce qui a été exigé de la part du personnel de l'hôtel : la direction assure toutefois que "rien n'a été exigé qui ne puisse être fourni". (!)
Mais qu'est-ce que cela veut dire ? On ne pourra donc pas savoir si, cette fois-ci, Obama a exigé que sa suite soit entièrement redécorée comme au Hilton de Strasbourg. Sans doute vexé par la polémique que cette redécoration coûteuse avait suscitée, Mister O. a bien pris garde de donner des consignes précises cette fois-ci  pour qu'il n'y ait pas de fuite sur son séjour luxueux et hors de prix.

La suite présidentielle mesure 279 mètres carré et est équipée de 2 salles de bain, chacune comprenant un Jacuzzi et un mini-sauna.


La direction de l'hôtel  n'a pas voulu divulguer non plus si le président allait venir accompagné de son propre chef, ni si ses repas seraient préparés à part. (source : http://www.milenio.com/node/198195)



Il y a six superbes restaurants dans l'hôtel : la Chimenea est l'un de ceux-là.


C'est vrai que depuis l'histoire de la pizza, ce n'est plus non plus politiquement correct de donner ce genre de détail culinaire !

Ecoeurant...

 

Commenter cet article

marie 14/04/2009 00:01

Les dirigeants qui souffrent de mégalomanie deviennent très vite les pires dictateurs.

marie 14/04/2009 00:00

Les dirigeants qui souffrent de mégalomanie deviennent très vite les pires dictateurs.