OBAMA ENERVE (ENCORE) SARKO !

Publié le par frenchpuma

French article ; English version below


Non, décidément, il ne peut plus le supporter !

Déjà, il y avait eu la lettre à Chirac :



Déjà, hier le Canard Enchaîné révélait que pendant la visite de Obama en Europe la semaine dernière, Sarkozy s'agaçait sérieusement devant toute cette Obamania ambiante, et déclarait avec perfidie :
"Cela fait trois mois qu'Obama est président. On verra dans quel état il sera dans deux ans."


Mais aujourd'hui, cela s'aggrave encore : le Figaro nous révèle ce soir sur son site Internet que "l'Elysée s'agace des leçons d'Obama".

Cette fois ci la pomme de discorde est le discours prononcé à Prague par Obama sur  le désarmement : selon l'Elysée, Obama a fait de belles promesses, mais elles ressemblent davantage à une stratégie de communication qu'à de réelles intentions.

Car les belles promesses faites par Obama à Prague, selon la cellule diplomatique de l'Elysée, sont en totale contradiction avec la politique réellement menée par les Etats-Unis.

C'est à se demander si Obama est même au courant de ce que fait son pays en matière de désarmement. Dans le cas contraire il serait temps que quelqu'un l'informe.  N'est-il pas président ?




Les experts de l'Elysée citent plusieurs exemples concrets qui montrent que les Etats-Unis donnent des leçons au monde entier sur le sujet du désarmement, mais dans le même temps ne font rien concrètement qui irait dans ce sens. On peut lire tous ces exemples précis dans l'article du Figaro :

http://europumas.over-blog.com/pages/OBAMA_AGACE_LELYSEE-1276803.html

Ce comportement tout à fait contradictoire avec les belles promesses du Messie agace la cellule diplomatique de l'Elysée qui vient de faire part de ses conclusions à notre président Sarkozy, qui nul doute sera content d'apprendre ce qu'il sait déjà :   Obama cherche avant tout à donner une bonne image de lui-même en se présentant comme le premier pacifiste au monde, et en mettant en accusation dans le même temps des pays comme la France, comme s'ils ne faisaient rien, alors que la France s'est-elle même engagée dans ce processus de désarmement depuis des années...

Selon le décryptage effectué par l'Elysée, la vision développée dans la capitale tchèque par Barack Obama "un monde sans armes nucléaires" masque en fait les retards pris par Washington dans le chantier "gigantesque et financièrement très couteux" du désarmement. En outre, relève-t-on, "la plupart de ces propositions reprennent la politique de George Bush".

Change you can believe in ?

La phrase qui tue c'est celle qui en gros accuse Obama de n'être que de la com. :
"Laissons la théologie à plus tard et travaillons sérieusement au désarmement".

Ah ! Ah ! Ah !

La théologie, pour un Messie... Voilà un mot qui lui correspond tout à fait !

Autrement dit, Monsieur Obama, arrêtez un peu vos beaux discours et mettez-vous au boulot sérieusement !

 

 

 

 



Commenter cet article

Zérobama 11/04/2009 12:32

"Je dis ce que je fais", je multiplie les belles promesses et je communique exagérement dessus avec l'aide des médias à ma botte. Mais au final "je [ne] fais [pas] ce que je dis". Obama serait donc un chef d'Etat comme les autres.