OBAMA A DES ANCETRES ALSACIENS !

Publié le par frenchpuma

French article ; English version below

Spécial G20 et venue de Obama à Strasbourg (2)


Vendredi prochain, le président américain sera dans la capitale alsacienne.

Drôle de hasard : le premier déplacement officiel en France de Barack Obama est donc prévu à Strasbourg, et on ignore souvent qu'il a des ancestres alsaciens !

On savait sa mère américaine blanche, son père kenyan noir. Mais on ne connaissait pas ses ancêtres venus de France. Retour sur une généalogie qui nous mène en Alsace. A Bischwiller plus exactement (12 800 habitants), à 30 kilomètres de Strasbourg.




Christian Gunther, archiviste et responsable des services culturels de la ville ne cache pas sa fierté : « Bischwiller est la seule ville française à avoir des ancêtres d'Obama ». Quand cet été, la presse allemande évoque les ancêtres alsaciens d'Obama, Christian Gunther se lance dans des recherches et découvre que des parents du candidat démocrate étaient bischwillérois.


Christian Gunther, le responsable des archives de Bischwiller (Alsace), montre le registre dans lequel apparaissent les ancêtres de Barack Obama.



 Si l'on remonte à la 6ème génération de la branche maternelle de la famille d'Obama, on trouve Johannes Gutknecht. Venu de Suisse, il s'installe en 1715 à Bischwiller, où il est charpentier et veilleur de nuit.La famille possède une maison dans la Neue Gass, une rue nouvelle, percée en 1708 pour accueillir des émigrants appelés pour repeupler l’Alsace.




De Bischwiller à Germantown


En 1722, il a un fils, Christian qui devient fabricant de tabac, une culture dont Bischwiller a, à l’époque, la spécialité.
La guerre de succession d’Autriche, 1740-1748, ayant une nouvelle fois ruiné la région, Christian, son épouse Maria Magdalena, et leurs deux enfants décident, comme une dizaine d’autres familles d’émigrer vers l’Amérique. Ils embarquent à bord du Christian, soit au Havre ou plus probablement à Amsterdam pour Philadelphie, où ils débarquent le 13 septembre 1749. La famille s’installe en Pennsylvanie à Germantown, dans un état qui accueille à l’époque nombre d’immigrants germanophones dont des minorités protestantes comme les mennonites et les anabaptistes.



Sur place, Christian a changé son nom en Goodnight et a vécu en tant que fermier en Pennsylvanie jusqu'à sa mort en 1795. Passant par la Virginie, l'Indiana et le Kansas, il y a six générations qui séparent Christian Goodnight et la naissance de la mère de Obama, Stanley Ann Dunham, en 1942.


Sachant qu’une autre branche de la famille est venue de Heilbronn, en Allemagne, les généalogistes américains en incluant l’épisode de Bischwiller, pourtant française depuis 1648, évaluent à 4,6865 %, les racines germano-alsaciennes de Barack Obama. À Bischwiller, il ne reste guère de traces. Tout juste une maison, rue Clémenceau, à droite de la Poste, emplacement de la maison Gutknecht, et quelques familles qui se souviennent aujourd’hui qu’un de leurs ancêtres a épousé la sœur ou le frère de Christian resté au pays.


Rue Clémenceau


Bischwiller aujourd'hui


Jusqu'à présent, je n'avais jamais entendu Obama faire allusion à ses ancêtres alsaciens.
Sans doute en parlera-t-il la semaine prochaine quand il rencontrera des Strasbourgeois...

A moins qu'il préfère ne rien dire.
Depuis l'affaire de son certificat de naissance, on a l'impression que tout ce qui touche à sa famille et à ses origines est plutôt tabou...
Pourquoi ? Là est la question !



Commenter cet article