FILLON DIT NON A OBAMA

Publié le par frenchpuma

French article ; English version below

C'est fois ci, c'est un peu fort...
Voici Mister O. qui veut donner des leçons d'économie aux Français !

Je sais bien que nous n'avons pas un expert en la matière à la tête de l'état (Sarko a toujours été nul en économie), mais ce n'est pas une raison pour accepter de se faire dicter notre conduite par un président fraîchement élu, qui n'a jusqu'à présent rien montré de concluant, et qui n'a aucun bilan d'aucune sorte dans ce domaine.

Dans une tribune publiée mardi dans Le Monde en vue du G20, le président américain appelle à "des mesures immédiates destinées à stimuler la croissance".

"Si les citoyens des autres pays ne peuvent consommer, les marchés se tarissent comme le montre la chute récente de nos exportations", dit-il. Les initiatives européennes "doivent être poursuivies et consolidées jusqu'à ce que la demande soit rétablie".

(lire sa tribune en entier : http://europumas.over-blog.com/pages/OBAMA_SADRESSE_AUX_EUROPEENS-1224605.html


Heureusement, le premier ministre français, François Fillon, actuellement en visite à Washington avec la ministre de l'économie, Christine Lagarde, lui a opposé une fin de non-recevoir.


François Fillon reçu par Joe Biden à Washington hier.

"Nous sommes prêts à adapter la politique économique de notre pays à la réalité de la crise, mais nous considérons que les mesures qui ont été décidées (...) sont adaptées à la situation actuelle", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Par trois fois durant son bref séjour américain, le chef du gouvernement a mis en garde contre "le danger d'une bulle de la dette publique", alors que le déficit public français se creuse à 5,6% du PIB cette année.

L'Elysée, par la voix de son conseiller spécial Henri Guaino, avait déjà déclaré à Reuters que l'exécutif n'agirait pas sous la contrainte et qu'il réfléchirait à de nouvelles mesures de soutien en fonction de l'évolution de la conjoncture.

Moi qui ne suis jamais d'accord avec la politique menée par le gouvernement Sarkozy, pour une fois, je dis bravo !

Bravo, Monsieur Fillon pour avoir renvoyé dans ses buts cet arrogant président américain incompétent et totalement inexpérimenté, qui s'est permis de faire la leçon à l'Europe entière.

Qu'est-ce que Mister O. s'imaginait, exactement ?

Que la France, l'Europe, allait obéir aux ordres qu'il leur donnerait ? 

Mais il est loin le temps où les chefs de gouvernement européens étaient béats d'admiration devant le "phénomène Obama"!
Aujourd'hui, ni Sarkozy, ni Gordon Brown, ni Angela Merkel n'ont l'intention de se laisse dicter leur conduite par le Messie de l'Amérique.




Ici, en Europe, l'Obamania est beaucoup moins d'actualité...


Que son peuple soit aveuglé par son bla-bla-bla continuel lu sur un téléprompteur (sans même qu'il comprenne ce qu'il dit), c'est une chose.

Qu'il creuse le deficit de son pays si ça lui chante !

Mais, nous Français et Européens, n'avons pas à obéir à ce charlatan car, nous, nous n'avons pas voté pour lui !

Commenter cet article

marie 26/03/2009 10:30

Il serait temps en effet que la France dise à ce Monsieur que nous ne sommes pas à ses ordres !

kate 26/03/2009 09:37

Encore un bon article French Puma ! Obama se prend vraiment pour le maitre du monde et son mépris est total envers tous ! il ne va pas tarder à déchanter je pense ...