OBAMA PREFERE CHIRAC !

Publié le par frenchpuma

Apparemment, Barack Obama ignore totalement qu'en mai 2007, les Français ont élu Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, après 12 ans de chiraquisme.

Hier, nous vous parlions de l'énervement de Nicolas Sarkozy devant l'absence de réponse de Mister O. à son invitation.

Et bien aujourd'hui, nouvelle étrange, et quelque peu risible :

Barack Obama a écrit une lettre à Jacques Chirac pour manifester son souhait de "collaborer" durant les quatre années de son mandat, a-t-on appris vendredi auprès de l'entourage de l'ancien président, confirmant une information publiée par "Le Figaro".

"Je suis certain que nous pourrons au cours des quatre années à venir collaborer ensemble dans un esprit de paix et d'amitié afin de construire un monde plus sûr", écrit le président américain à l'ancien président français dans cette lettre, adressée via l'ambassade des Etats-Unis à Paris, en réponse au message de félicitations de Jacques Chirac pour son élection.




L'entourage de Jacques Chirac assurait qu'il ne fallait pas voir dans cette formule un hommage implicite à l'action de l'ancien président français contre la guerre en Irak, mais une allusion à son combat actuel à la tête de sa fondation pour le dialogue des cultures.

Jacques Chirac n'exclut pas un voyage aux Etats-Unis dans le cadre de sa fondation, même si aucune date n'est fixée, selon son entourage.

Cette attention de Barack Obama pour Jacques Chirac pourrait agacer Nicolas Sarkozy, qui malgré tous ses efforts n'a toujours pas rencontré le nouveau locataire de la Maison Blanche depuis sa prise de fonction.



Donc, si je comprends bien, Mister O. qui s'est déjà comporté comme un goujat il y a quelques jours avec Gordon Brown, comme s'il ignorait qu'il avait en face de lui le Premier Ministre britannique, ne connaît même pas le nom du président français.

Je me demande si quand il a rencontré Sarko cet été, on lui avait bien dit que ce n'était pas.... Jacques Chirac !

En tout cas, pour Sarko, ce n'est vraiment pas de chance : cela fait des mois qu'il essaie de se faire inviter à Washington par Obama, en vain. Et il va peut-être voir son prédécesseur être reçu à la Maison Blanche avant lui !

Commenter cet article