AUX ARMES CITOYENS !

Publié le par French Nail

Article in French ; Translation in English below



Les Américains ont la trouille.

 

D’un côté, ils voient avec anxiété se pointer à l’horizon une recrudescence des cambriolages et effractions, ces plaies sociales accompagnant toujours les récessions financières.

 

De l’autre, ils se demandent si, POUR UNE FOIS, Obama ne va pas tenir sa promesse électorale et réinstaurer l’interdiction de vente passée par Clinton frappant les mitraillettes semi-automatiques de style militaire et à magazines de grande capacité. De même, ils ne voient pas d’un bon œil, l’instauration de la vérification préalable des casiers judiciaires et archives de santé mentale pour les personnes achetant des armes dans les foires et expositions d’armement. Mais, le hic c’est surtout « les autres mesures évidentes » aussi annoncées.

 

Et par conséquent, ils s’arment comme jamais ils ne l’ont fait.  Aux US, les statistiques montrent toujours que la moitié des Américains ont une arme à la maison. Ce qui veut dire quand on y pense que soit votre voisin de droite, soit votre voisin de gauche a un flingue. De quoi calmer les envies d’engueulade de voisinage.



Et maintenant, anticipant un renfort des contrôles et une fulgurante augmentation des taxes sur les armes et les munitions, les Américains se prennent d’une frénésie de demandes de permis de détention d’armes. Les procédures de vérification des casiers judiciaires et des archives de santé mentale, requises au niveau fédéral, pour toute personne désirant acheter un fusil ou un pistolet ont augmenté de 42% en novembre passant à 1,5 million suite à l’élection d’Obama.  Depuis, ce nombre augmente tous les mois de 25%, soit 1 875 000 personnes en décembre, 2 343 750 en janvier et 2 929 687 en février. Au total, ça fait 8 648 437 personnes ayant déjà demandé un permis de détention d’armes depuis l’élection.  Au jour d’aujourd’hui, mi-mars passée, le nombre ça doit se monter à environ 10 millions. Dix millions de personnes qui se sont armées depuis l’élection !





Légende de l'image :
BARACK OBAMA  NOMMé VENDEUR D'ARMES DE L'ANNEE
A Fort Worth au Texas, le jour qui a suivi l'élection de Obama, ce magasin de vente d'armes a subi un assaut sans précédent de la part des clients, qui se sont précipités ! Le magasin a du mal à satisfaire la demande !




Rien qu’en Floride, les autorités étatiques ont du engager 61 employés supplémentaires pour faire face à la liste des demandes de permis en instance.

Les fabricants arrivent tout juste à faire face aux commandes et de nombreux armuriers sont en rupture de stock aussi bien en armes qu’en munitions, les acheteurs faisant des réserves.

« Depuis novembre, la vente des armes à feux, et en particulier celle des pistolets et des fusils de chasse et de tir de précision semi-automatiques, est telle que rien ne reste en stock, » déclare Steve Sanetti, le président de la « National Shooting Sports Foundation », l’association professionnelle de l’industrie américaine des armes à feux et des munitions.

La semaine dernière,  Smith and Wesson a annoncé 2,4 millions de dollars de bénéfices pour son troisième trimestre, en opposition à la perte de 1,8 millions de dollars que cette entreprise avait essuyée le même trimestre l’année précédente. Ses ventes en pistolet ont augmenté de 46% et celles de fusils tactiques ont plus que triplées. Sturm Ruger & Co. , un autre fabricant annonce lui 81% d’augmentation de ses bénéfices.

Et pour ne pas être en reste dans toute cette histoire, j’ai rendez-vous mercredi pour déposer ma propre demande de permis et me faire prendre mes empreintes. Mieux vaut prévenir que guérir!



ARTICLE REDIGE PAR : FRENCH NAIL


Commenter cet article

clément 19/03/2009 10:50

Je voudrais pas être désagréble, mais moi, si j'étais aux States, je prendrais mon fusil et... j'en ferai bon usage.

FrenchNail 18/03/2009 15:55

Cette lutte du gouvernement Obama contre les armes va beaucoup plus loin. Je viens de lire ce matin que le programme autorisant les pilotes d'avion a etre armes dans les cokpits(une grande majorite d'entre eux sont des anciens militaires et ils savent se servir d'une arme)vient d'etre lamine. Et qu'au moment ou la Chine, la Russie, la Coree du Nord et l'Iran renforcent leurs armements et armees, Obama vient d'ordonner l'arret de la conception d'une dizaine de nouveaux armements lourds.

oligo 18/03/2009 10:11

Pour moi,la société américaine est bien malade. Et le médecin qui a été choisi en novembre sera incapable de trouver le bon remède pour la soigner. Les armes sont symptomatiques de ce mal : il est normal que quand on a peur, peur du lendemain, peur pour son job, peur pour ses enfants, peur pour tout, on se replie sur soi et on cherche à se protéger de l'extérieur qui est vécu comme une agression. Obama n'a pas réconcilié les Américains déjà divisés sous Bush, au contraire. Et c'est pour ça que les gens se méfient tant les uns des autres. Et avec le chômage qui grimpe, ça ne va pas s'arranger.