REVOLUTION ?

Publié le par frenchpuma

C'est un mouvement qui prend de l'ampleur...

De plus en plus d'Américains ont décidé de se faire entendre en manifestant contre la politique de Obama, et organisent à travers le pays des "Tea Parties".

Ce mouvement anti-Obama pourrait devenir si important dans le futur, que même les médias inféodés se sont senti obligés ces dernières heures de couvrir l'événement : vous pouvez maintenant lancer une recherche sur Google News en entrant le mot "Tea Party", et vous allez trouver des dizaines d'articles !


Cela signifie que moins de deux mois après avoir pris ses fonctions, Obama a réussi à tellement mettre en colère certains de ses concitoyens, qu'ils ont décidé de faire entendre leur désaccord haut et fort.

Leur action est hautement symbolique, car les Tea Parties font référence à la période de la Révolution américaine contre le Roi d'Angleterre au 18ème siècle, et particulièrement à la célèbre Boston Tea Party, qui fut un moment clé dans le déclenchement de cette Révolution.
C'était en 1773, à Boston : un groupe de Patriotes connus sous le nom de "Fils de la Liberté" déversèrent des caisses entières de thé venu d'Angleterre dans l'eau, sur un bateau amarré dans le port de Boston, afin de protester contre la taxe sur le thé que voulaient leur imposer les Anglais.


Boston Tea Party


Ce vendredi, en écho à ce grand événement de l'Histoire, des milliers d'Américains se sont rassemblés dans quarante ville des Etats-Unis, pour protester contre la politique fiscale et budgétaire du président Obama. Ce mouvement a pour nom la  New American Tea Party.





New American Tea Party Protest Houston, Texas




C'est un show télévisé, celui du journaliste de CNBC Rick Santelli  qui est à l'origine de ce mouvement. Rick Santelli avait lancé comme un défi à son public : il avait suggéré de descendre manifester contre le plan d'aide gouvernementale destiné aux  personnes qui ont du mal à rembourser leur crédit immobilier. Les participants à ces "Tea Parties" ont relevé le défi, et leur principal point de protestation a été les dépenses colossales prévues dans le budget 2010 de Obama, et les augmentations d'impôts.

C'est une fois de plus par Internet que le mouvement a pu se développer : Twitter, You Tube, Facebook et les nombreux blogs comme celui-ci
 Instapundit's Glenn Reynolds, qui publie photos et mises à jour que ses visiteurs lui font parvenir. Cette nouvelle forme de protestation est bien la preuve qu'à l'heure actuelle, la résistance s'organise sur les nouveaux médias, les médias traditionnels étant bien trop inféodés, ou tout simplement dépassés par les événements. Les mouvements politiques du futur passeront forcément par le Net, car ce sont les gens ordinaires qui en sont à l'origine, et c'est tant mieux !


Pour l'instant, les manifestations n'ont rassemblé que des centaines de personnes dans chaque ville, mais ce n'est qu'un début, et selon plusieurs observateurs dont Robert Mayer, ce mouvement a le potentiel pour se développer considérablement.




Dans les semaines à venir, cela pourrait bien même devenir une véritable agitation sociale contre le gouvernement !

Espérons que les gens seront de plus en plus nombreux à réagir, et à s'organiser en véritable force de protestation et de résistance.
Il est grand temps de dénoncer l'imposteur et le charlatan qui est arrivé au pouvoir !

Rappelez-vous : la démocratie peut toujours s'exprimer à travers la voix du peuple.
Et certains Américains sont bien décidés à ne pas rentrer dans le rang, et à commencer le combat, comme l'ont fait leurs ancêtres, il y a des siècles...

Commenter cet article

FrenchNail 03/03/2009 16:52

Et maintenant ? Tout va toujours tres bien Madame la marquise. Obama a ete elu sur un message de changement politique, alors qu'en fait il veut etre l'instrument d'un changement social que seule une petite partie de son electorat soutient. Et au lieu de faire ce que le peuple veut : couper les depenses, reduire le deficit, operer en transparence, il ignore la crise qui lui convient tres bien car elle formente le mecontentement social et il continue a mettre en place une politique de destruction du capitalisme americain et de socialisme. Il se veut HISTORIQUE meme s'il n'a qu'un mandat. Ca va pas etre si facile que ca!!!

kate 03/03/2009 13:54

Bien sur que nos médias ne vont pas en parler ! ils se gargarisent tellement d'Obama le sauveur du monde !meme quand cela ira plus mal encore , ils feront comme la chanson " tout va très bien Madame La Marquise ...!

clément 03/03/2009 09:41

Obama ou la bonne blague...
ce matin, à la radio : "Wall Street s'est écroulée hier. Le plan de relance de Obama est loin d'avoir convaincu."
Et maintenant ?

MARIE 02/03/2009 10:30

Je trouve invraisemblable que pas un seul média français n'ait même mentionné ces "Tea Parties". Ici, l'impression est que TOUS les Américains y compris les Républicains sont à fond derrière Obama. Quel mensonge !

FrenchNail 01/03/2009 18:33

Juste pour la petite histoire, la Tea Party de Boston est la seule a etre passee a posterite mais pas la seule a avoir eu lieu a l'epoque. L'autre grand centre commercial de l'epoque Greenwich dans le New Jersey (une ville fondee avant Philadelphia qui maintenant n'est plus qu'un tout petit village recule de tout. Il m'a fallu huit voyages avant que je puisse m'y rendre sans me perdre en chemin.) a aussi eu une tea party.

La multitude des nouvelles tea parties n'est donc pas une nouvelle caracteristique. Mais elle est tres revelatrice. La frondre gronde et vu que le dow a perdu 11,7% de sa valeur rien qu'en fevrier et que a mon avis, ce ne sera rien compare aux chiffres de fin mars, on peut s'attendre en Septembre a de grands mouvements de mecontentement social.