HAPPY PRESIDENT'S DAY !

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below

Aujourd'hui, aux Etats-Unis, c'est le President's Day, et bien que ce ne soit l'anniversaire d'aucun président que je connaisse, le président actuel, Barack Obama vient de recevoir un joli cadeau de la part du Congrès.





Les législateurs, tard dans la soirée de vendredi, ont voté en faveur d'un plan de relance de plus de mille pages (plan qu'ils n'ont même pas pris la peine de lire !) et surtout de 787 milliards de dollars. Mais aucun élu Républicain à la Chambre n'a voté pour, et seulement trois sénateurs Républicains l'ont soutenu.

Peut-être ces derniers se sont-ils méfiés, suite au plan de sauvetage des banques que l'administration Bush leur a fait adopter il y a quelque temps, et dont on ne sait même pas ce qu'est devenu l'argent qu'il prévoyait : la modique somme de 350 milliards était censée aider les propriétaires de maison en difficulté, mais il est évident maintenant qu'ils n'en ont absolument pas vu la couleur !

 


Quoi qu'il en soit, cela représente, si l'on en croit les apparences, un gros succès pour une présidence totalement néophyte.
Mais c'est bien plus compliqué qu'il  n'y parait, car si le plan marche comme les Démocrates prétendent qu'il va marcher, il créera ou sauvera 3 million et demi d'emplois, mais qui peut croire une promesse aussi énorme ?

De plus, si le plan se révèle être un pure gaspillage d'argent (comme cela est probable), et que l'enfoncement dans la crise se poursuit, voire, (Dieu nous en préserve ! ), s'aggrave, les Républicains se présenteront aux élections de 2010 avec le canot de sauvetage dont ils ont actuellement besoin pour sauver leur situation plutôt délicate.



Car, très  bientôt, les Américains vont se rendre compte que contrairement à ce qu'il affirme, Obama n'a vraiment rien d'un nouveau Lincoln.

Lincoln, qui en ce jour de Presidents' Day vient d'être classé meilleur président de toute l'histoire américaine par des historiens.

On vient de célébrer le 200ème anniversaire de sa naissance, et il a été désigné en effet premier d'un classement des présidents établi par 65 historiens américains.





George W. Bush, qui vient de quitter le pouvoir, a été classé 36ème sur 42.




Parmi d'autres présidents récents, Ronald Reagan est passé de la 11ème à la 10ème place, et le George Bush père de la 20ème à  la 18ème.





Et, logiquement, car il est resté très populaire, Bill Clinton a fait un bond de six places, passant de la 21ème à la 15ème place.




Et bien, laissez-moi faire une prédiction : dans quelques années, je fais le pari que Obama sera jugé très sévèrement par ces mêmes historiens, et qu'on parlera certainement de lui comme le pire président que l'Amérique ait jamais connu !

Commenter cet article

FrenchNail 17/02/2009 00:53

Le plan de relance vote est une honte. Il ne porte de relance que le nom. C'est en fait un plan de depenses qui pour un grand nombre ne sont en aucun cas creatrices d'emploi. Specter l'un des 3 senateurs republicains qui ont vote la loi, a voulu partir en beaute parce que son cancer qui a deja recidive une fois va surement l'empecher de se representer dans deux ans. Il semblerait qu'il ait obtenu 10 milliards de credit pour un projet qui lui tient a coeur depuis bien longtemps et qui representera son chef d'oeuvre de carriere (sauf si on ne compte pas la theorie de la balle unique ayant abattu Kennedy apres avoir zigzague a plusieurs reprises, theorie dont il est l'auteur/inventeur et qui a lance sa carriere politique).