UN AMATEUR A LA MAISON BLANCHE

Publié le par frenchpuma

Qu'arrive t-il lorsqu'un amateur arrive à la Maison Blanche ?

Qu'arrive t-il lorsque un homme politique totalement inexpérimenté entre dans le Bureau Ovale ?

Son gouvernement est un véritable fiasco, et hier, cette farce a connu un nouvel épisode...

Cette fois-ci, c'est le sénateur Républicain Judd Gregg, que Obama avait choisi comme Ministre du Commerce qui s'est retiré !





Mr Gregg, qui était proposé pour le poste de Ministre du Commerce, que devait au départ occuper Bill Richardson le gouverneur du Nouveau Mexique (obligé de se retirer pour une affaire de corruption), a invoqué un désaccord sur le plan de relance proposé par Obama comme principal motif de sa décision.

Il a mentionné notamment des "conflits insolubles" sur la manière dont Obama entend lutter contre la crise avec son plan de près de mille milliards de dollars, qui va sans doute être voté par le Congrès dans les prochaines heures. Et il a aussi parlé de l'affaire du recensement de la population de 2010 que Obama entend contrôler de près afin de re-dessiner la carte électorale en sa faveur.

Bref, tout cela devient plus grotesque chaque jour !

Heureusement que Obama avait promis que sous sa présidence, Washington allait changer et ne plus être divisée par les querelles partisanes et politiciennes ! Il a toujours deux Républicains dans son Cabinet, Robert Gates à la Défense (qui avait été nommé par Bush) et Ray LaHood aux Transports, mais son projet de réconciliation a du plomb dans l'aile !
Rappelons aussi que pour l'instant seuls 3 Républicains sur 219 au Congrès ont voté en faveur de son plan de relance.
"Nous ne sommes pas d'accord sur la politique à mener dans bon nombre de domaines" : c'est ainsi que Judd Gregg a expliqué son retrait hier.



Visiblement très irritée par cette nouvelle inattendue, la Maison Blanche s'est efforcée toute la journée d'hier de faire porter le chapeau de ce nouveau couac à Judd Gregg :
"Il s'était montré pourtant clair sur le sujet d'éventuelles divergences de vues avant d'être nommé officiellement. Et il avait bien dit qu'il soutiendrait le président et ses projets quoi qu'il advienne", a amèrement déclaré l'attaché de presse de la Maison Blanche, Robert Gibbs, comme pour remettre en doute la cohérence de Monsieur Gregg.


"Puis, lorsqu'il a été évident que Judd Gregg n'allait pas soutenir la politique économique du Président, cela devenait une nécessité pour la Maison Blanche et lui de se séparer. Nous regrettons qu'il ait changé d'avis."


Mais ce que Robert Gibbs ne dit pas ici, c'est qu'il y a eu aussi un autre grave motif de dissenssion entre l'ex-futur Ministre du Commerce et le président.
Et ce désaccord porte sur le prochain recensement de la population qui aura lieu en 2010, et qui fait partie du domaine d'intervention du Ministère du Commerce.
On a en effet appris il y a peu que le président a l'intention de magouiller ce recensement afin de redessiner les circonscriptions électorales de manière à ce qu'elles lui soient plus favorables, ce qui provoque bien entendu la colère des Républicains. Donc la position de Judd Gregg auraient été intenable ! 
 

 

En attendant, ce matin, la Maison Blanche laisse entendre qu'un nouveau nom va être proposé pour la fonction de Ministre du Commerce très bientôt, sans doute dans les jours qui viennent...
Cela ne sera jamais que le quatrième...
Tout cela n'est-il pas totalement ridicule ?

 

 

 






Commenter cet article