PROMESSES DE CAMPAGNE : 2ème Partie

Publié le par FrenchNail

French version ; English version below

C’est une belle brochette de lobbyistes aux poches bien remplies qu’Obama a choisi pour former son gouvernement.

 

La semaine dernière, je vous ai présenté William Lynn, le lobbyiste qui est maintenant le numéro 2 du ministère de la Défense, puisque bien sûr sa candidature a été confirmée par le Sénat. Fier du PCU sur lequel Obama leur imprima en douce une dispense au règlement annoncé la veille, le Sénat a confirmé cette nomination en dépit de son immoralité.

 

Et maintenant, on joue sur les dates ou sur les mots ou tout simplement sur l’indifférence des médias.

 

Aux termes du nouveau règlement anti-lobby, toute personne s’étant déclaré lobbyiste dans les deux années précédant un potentiel emploi gouvernemental dans la même branche, est inéligible.

 

Politico.com a dressé la liste de tous les lobbyistes figurant maintenant au gouvernement en dépit du soit disant nouveau règlement.

 

Réjouissez-vous :

 

Eric Holder, Ministre de la Justice, était officiellement accrédité jusqu’en 2004 comme lobbyiste de, entre autres, Global Crossing, une entreprise de télécommunications ayant depuis fait faillite.

 




Tom Vilsack, Ministre de l’Agriculture, était officiellement accrédité comme lobbyiste, et ce jusqu’à au moins l’année dernière, pour l’Association de l’Éducation Nationale.

 




William Lynn (celui-là vous le connaissez déjà), le Ministre adjoint de la Défense, était officiellement accrédité comme lobbyiste, et ce jusqu’à au moins l’année dernière, pour le géant de l’aérospatial et du contre-espionnage Raytheon,

 

William Corr, le Ministre adjoint de la Santé, était officiellement accrédité comme lobbyiste, et ce jusqu’à au moins l’année dernière, pour la campagne contre le tabagisme des mineurs, un effort non lucratif pour la promotion de la réduction de la consommation du tabac.




 

David Hayes, le Ministre adjoint de l’Intérieur, était officiellement accrédité comme lobbyiste jusqu’en 2006, pour plusieurs clients dont San Diego Gas & Electric.


Mark Patterson, le chef de cabinet du Ministre des Finances Timothy Geithner, était officiellement accrédité comme lobbyiste, et ce jusqu’à au moins l’année dernière, pour le géant de la finance Goldman Sachs.


Ron Klain, le chef de cabinet du vice-président Joe Biden, était officiellement accrédité comme lobbyiste jusqu’en 2005, pour plusieurs clients dont la Coalition pour la Solution de l’Asbestos, U.S. Airways, Airborne Express et la compagnie pharmaceutique ImClone.


Mona Sutphen, l’adjoint du chef de cabinet de la Maison Blanche, était officiellement accrédité comme lobbyiste pour plusieurs clients dont Angliss International en 2003.





Melody Barnes, le directeur du Conseil national des lois-cadre était en 2003 et 2004, lobbyiste pour certains groupes libéraux de représentation, dont l’American Civil Liberties Union, la Leadership Conference on Civil Rights, l’American Constitution Society et le Center for Reproductive Rights.




Cecilia Munoz, le directeur attaché à la Maison Blanche aux affaires intergouvernementales, était officiellement accrédité comme lobbyiste, et ce jusqu’à au moins l’année dernière, pour le Conseil National de la Raza, un groupe de représentation hispanique.




Patrick Gaspard, le Directeur des affaires politiques à la Maison Blanche, était officiellement accrédité comme lobbyiste pour le Syndicat international des employés de l’industrie du Service.


Michael Strautmanis, le chef de cabinet de l’assistant du Président chargé des relations intergouvernementales, était officiellement accrédité comme lobbyiste de 2001 à 2005, pour l’Association américaine de la Justice.

 

Et pour la bonne bouche :
rappelons les paroles d'Obama lors d'un dinner à Des Moines dans l'Iowa en Novembre 2007 et souvent répétées après :

"Les lobbyistes ne financent pas ma campagne et ils ne travailleront pas a la Maison Blanche quand  j'y serai."

 


 

  ARTICLE REDIGE PAR :  FRENCH NAIL




MISE A JOUR DU MARDI 3 FEVRIER

 Le journal IndiaDaily révèle aujourd'hui qu'a ce jour 17 dispenses ont ete accordées a divers lobbyistes pour pouvoir travailler a la Maison Blanche. A savoir plus d'une par jour! Je vous laisse juge!

Commenter cet article

clément 03/02/2009 15:17

Obama raconte n'importe quoi. Il serait temps que les américains s'en aperçoivent !
les lobbies, les hommes politiques : inséparables !

marie 03/02/2009 08:28

Quel hypocrite ! Encore pire que Bush, qui lui au moins faisait les choses plus ouvertement ! OBAMA = MENTEUR !