L'INVESTITURE DE OBAMA ? UNE FARCE !

Publié le par frenchpuma

Front pages of French newspapers bearing pictures of US president-elect ...
Dans les kiosques des marchands de journaux en France ce matin : impossible d'échapper à cette folie !


La plus grande farce de l'Histoire du monde a lieu actuellement à Washington, la capitale fédérale des Etats-Unis.
Partout dans le monde, les gens, les hommes politiques, les médias, tous ont succombé...
Ils attendent en masse le Messie...

Vous pourriez passer des heures à étudier les archives des cérémonies d'investiture présidentielles : nulle part, vous ne trouveriez trace d'une telle folie, d'une telle exagération, de telles dépenses inconsidérées.

L'Amérique a perdu la tête, et le monde entier aussi.


La nature égomaniaque de Obama devient de plus en plus évidente au fil des heures, mais cela n'inquiète personne...

Lui, son Parti, et même les Républicains se sont totalement discrédités.
Aucune dignité aucune : comment ont-ils tous pu, sans broncher, accepter une telle outrance dans ses festivités d'investiture ?
Comment oser dépenser 170 millions de dollars, alors même que des milliers de personnes chaque jour perdent leur emploi, et se retrouvent dans l'impossibilité de rembourser leur crédit immobilier ?

Dans quelques heures, il va falloir qu'on subisse de nouveau un discours de l'Elu...

Devant des colonnes grecques, le Lincoln Memorial, 20 drapeaux américains, les grands de Hollywood, Oprah et compagnie, et que ou qui sais-je encore ?



On va devoir endurer UN discours de plus, après tous ceux que l'on a déjà entendus depuis plus de 18 mois maintenant...
Quand cela va-t-il se terminer ?

Un an et demi que sa Toute Puissance nous assène qu'il va sauver le monde, mettre un terme aux guerres et aux souffrances, nourrir les pauvres, apporter la paix à toutes nations, sauver nos âmes, guérir les lépreux, et réaliser tous les miracles possibles et imaginables...


Et que fait-il donc, à l'instant même où j'écris ?
Il prend des millions de dollars venus de Wall Street pour financer des festivités qui durent depuis quatre jours, dignes d'une rock star !
Et d'où vient cet argent de Wall Street ?

C'est celui du plan de sauvetage voté par le gouvernement et le Congrès, c'est à dire l'argent des contribuables américains (WE the PEOPLE) à qui on n'a même pas demandé leur avis !
Dites moi, il est où le changement ?

Mais, qui cela préoccupe-t-il, au juste ?
De toute façon, personne ne veut connaître la vérité !

Un président qui n'était même pas éligible !
Qui a caché son passé, a dissimulé ses origines : citoyen indonésien ? Britannique ? Kenyan ?



A selection of the front pages of Kenya's national papers covering ...
Au Kenya aujourd'hui : sans doute le premier Kenyan de l'Histoire à être élu président des USA !

Un président qui va prêter serment en jurant sur la Bible, alors qu'il a toujours menti sur sa religion, qu'il n'a jamais voulu même aborder la question de sa foi musulmane (je cite ses propres mots : "Ma foi musulmane" !)

Autre paradoxe :
cette cérémonie d'investiture était supposée être la plus ouverte, la plus accessible de toute l'Histoire américaine, non ?
Et bien, c'est tout simplement celle qui fait appel aux mesures de sécurité les plus strictes jamais prises, et la capitale fédérale est totalement bouclée !

Autre étrangeté : si Obama voulait vraiment comme il l'a affirmé "établir des liens entre les gens", pourquoi y a-t-il une tribune VIP ? N'aurait-il pas dû permettre même à Monsieur tout le monde de côtoyer les célébrités et les grands de ce monde ? N'était-ce pas en accord avec son fameux slogan "Yes, we can !" ?

Pourtant, à tout bien réfléchir, je crois qu'il n'y a rien de si surprenant dans la manière dont les choses se passent aujourd'hui.

Obama, même au moment le plus difficile de sa vie sur le plan financier, était un gamin élevé dans un foyer de la classe moyenne, celui de ses grands parents, avec tous les privilèges que cela pouvait lui procurer. Il fréquenta des écoles privées, et même plus tard, il a reçu une Ivy League éducation (n'oublions pas qu'il est allé à Harvard). L'année dernière, il a gagné 4,5 millions de dollars. A Chicago, il habitait dans une belle demeure cossue, qu'il a acquise grâce au voyou Rezko, et il n'habitait pas très loin du terroriste Ayers.

Sa femme Michelle et lui se sont toujours entourés d'amis sans scrupule, et qui n'hésitaient pas à mener un train de vie confortable, dépensant sans compter. Michelle elle-même gagnait un salaire astronomique dans son dernier job.

Peut-être un jour ses électeurs se rendront compte qu'il les a menés en bateau du début à la fin, prétendant avoir eu une vie difficile, être l'incarnation du rêve américain.
Les années passées à travailler comme travailleur social dans les quartiers défavorisés de Chicago ont contribué à cette légende :  il a fait croire à ces pauvres gens qu'il était proche d'eux, qu'il comprenait leur peine et partageait leurs préoccupations quotidiennes, leur lutte de tous les instants pour joindre les deux bouts parce que lui aussi les avait connues ! De même, il a fait croire aux Noirs qu'il avait vécu la même discrimination, le même racisme qu'eux, et qu'il savait tout cela...


President-elect Barack Obama visits a renovation project at ...
Hier, visite dans un foyer de sans -abri : là encore on fait celui qui est comme eux, qui comprend, comme s'il l'avait vécue, aussi,cette situation !



Mais tout ça, c'est faux, archi faux !
En réalité, Obama a toujours pris soin de dissimuler tous les avantages qu'il a pu tirer du fait d'avoir été élevé dans une famille blanche et aisée.

Il a prétendu que sa mère, à un moment de sa vie, avait été obligée de faire appel aux restos du coeur (l'équivalent, bien sûr) pour survivre, mais on n'a jamais retrouvé la preuve de ce qu'il a affirmé !
Peu importe, il a sûrement menti, mais ça a marché ! Il a grâce à cela reçu le soutien, et plus tard, les voix des plus défavorisés. Sa campagne s'est ensuite adressée aux classes moyennes, et il a fait le plein grâce à ses discours fumeux et à ses spots télés.

Il a capitalisé sur toutes les injustices liées aux inégalités sociales et raciales, en s'appuyant sur les difficultés économiques rencontrées par une classe moyenne qui s'appauvrit de plus en plus chaque jour.

Et les gens sont tombés dans le panneau, et maintenant, ils sont tout contents, même si c'est LEUR propre argent qu'il est en train de dépenser honteusement avec sa folie des grandeurs, dans un faste inutile et indécent, pour être couronné tel un roi, ou même mieux, un empereur.

Oui, la classe moyenne appauvrie est semblable à des chiens affamés.
Les gens sont là, en train d'attendre que Obama leur jette un ou deux os, et comme ça au moins, il aura la paix, et ils seront satisfaits quoi qu'il fasse.




A woman is pictured with President-elect Barack Obama merchandise ...
Le ridicule ne tue pas, heureusement pour cette pauvre femme !





Et puis, une dernière chose : je trouve totalement pathétique de voir que Obama fait tout ce qu'il peut pour nous faire croire qu'il est un nouveau Lincoln. Et c'est encore plus pathétique de voir que les médias marchent dans la combine et le comparent effectivement à ce grand personnage.
Quel culot : oser lui-même se comparer à ce grand homme qui a fait ses preuves dans l'Histoire alors que lui, n'est même pas encore président !
Le trajet en train jusqu'à Washington pour l'imiter, le discours dimanche devant le Lincoln Memorial, le serment sur la Bible de Lincoln, l'équipe de rivaux prise dans son gouvernement comme Lincoln... N'en jetez plus ! Cela ne suffit pas à faire de Obama un Lincoln !

obama

Jamais Lincoln n'aurait osé se comparer à l'un de ses illustres prédecesseurs avant même d'avoir mis les pieds à la Maison Blanche : quelle arrogance !


Obama va donc être couronné comme un roi.
Mais en quoi le mérite-t-il ?
Qu'a t-il fait jusque là ?
Qu'a t-il fait pour son pays ?

Je me demande si tout à l'heure, quelqu'un dans la foule, ou dans les médias, va oser avoir l'honnêteté de crier "L'empereur est nu !" ?

Commenter cet article

kate 21/01/2009 14:43

Je voulais voir son serment sur la bible ,car s'il a menti et que cela est prouvé ....j'ai meme entendu une journaliste francaise dire à la tv nous allons assisté " au sacre d'Obama " ! vraiment les médias me donnent envie de vomir !

FrenchNail 20/01/2009 17:06

Ma seule consolation de la journee est les lecons que l'histoire nous donne. Le manque de substance est fatal. Dans des circonstances normales, j'en donnerais pour six mois avant que la deconfiture ne commence, mais avec le support de la presse infeodee, cela peut pouvoir prendre plus longtemps. A moins que les proprietaires de la presse ne donnent un autre mot d'ordre, ce qui est tres possible. Bref, ce n'est qu'une histoire de temps avant que cette ordure ne soit jettee a la decharge. Personnellement, en tant qu'Americaine mon devoir est dans le respect de la constitution americaine. Ce president est inconstitutionnel et le fait qu'il est menti a la nation pour se faire elir ne le change en rien. Il est donc de mon devoir de cityoenne de ne jamais reconnaitre cet usurpateur comme le president de ma nation.