Le règne de Obama Ier a commencé...

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below

Les Etats-Unis n'ont jamais été dans une situation économique aussi inquiétante depuis la Grande Dépression des années 30...

Pourtant, Barack Obama ne connaît pas la crise, et celle-ci n'affecte en rien les réjouissances organisées pour son investiture...

On aurait pu penser que le nouveau président ferait preuve d'une certaine décence, d'une certaine retenue. Il n'en est rien, bien au contraire.

Le coût total de ces journées d'investiture atteindra les 170 millions de dollars, une somme jamais vue dans toute l'Histoire des cérémonies d'investiture présidentielles !

Et cependant, cela ne semble choquer personne : les médias inféodés couvrent l'événement comme si de rien était, comme s'il s'agissait du sacre d'un Roi, en fait, sans un seul mot critique devant les sommes d'argent honteusement gaspillées...




Work continues on the presidential inauguration platform in ...

Mais, au fait,  quelle est l'origine d'un tel coût ? 


- la cérémonie d'investiture elle-même, au cours de laquelle Obama prêtera serment va coûter à elle seule environ 1,25 million de dollars.

- assurer la sécurité :
le gouvernement fédéral estime qu'il va dépenser environ 49 millions de dollars rien que pour le week-end qui a précédé le jour de l'investiture. LEs Etats de Virginie, du Maryland et le District de Columbia ont demandé au gouvernement de les aider à financer les frais de mise en place des services appropriés de police, de pompiers, et de secours médical.


- Fêtes, réceptions, bals, concerts :

Parmi les dépenses aussi : les concerts (le principal : celui de Bruce Springsteen) ; les parades ; les écrans géants qui permettront aux gens qui se trouvent sur le Mall de tout voir ; 700 000 dollars à la Smithsonian Institution pour que ses portes restent ouvertes, et bien sûr, les bals, dont trois qui seront gratuits ou à des prix d'entrée modiques pour le public.





Marching bands practice their assignments on Constitution Avenue ...

Mais qui, qui va payer, exactement ?


En fait, le gouvernement fédéral va partager la facture avec les riches contributeurs, la plupart donnant environ 50 000 dollars chacun.
Ces riches donateurs sont par exemple des célébrités de Hollywood, mais aussi un nombre important de riches hommes d'affaires, et d'employés de Wall Street.


Des employés de Wall Street ?
Parle-t-on des gens qui sont responsables de la crise financière ?
Parle-t-on des mêmes personnes que celles qui vont recevoir des millions de dollars venus du plan de sauvetage accordé par le gouvernement, c'est à dire qui vont être renfloués grâce à l'argent des contribuables ?

Donc, si je comprends bien, les Américains eux-mêmes, ceux qui luttent pour joindre les deux bouts sont forcés de financer ces festivités tout à fait indécentes, même s'ils n'en ont aucune envie !

Appréciez bien... Réjouissez-vous... Amusez-vous bien...

Car le règne de Obama Ier ne fait que commencer...



The presidential inaugural stand is set up in front of the US ...

 

Commenter cet article

zérobama 20/01/2009 12:20

L'indécence, à tous les niveaux... La nouvelle first lady qui va faire étalage de plusieurs toilettes différentes, chacune valant sûrement des milliers de dollars...
Tout ce fric qui coule à flots, tout ça pour un rêve, un mythe, une bulle qui ne va pas tarder à faire pschitt... Honteux...

FrenchNail 20/01/2009 04:58

La verite est monstrueuse. Alors que le gouvernement federal coupe les vivres aux differents Etats et grandes villes qui menacent en grande majorite de banqueroute, PERSONNE ne s'eleve contre les extravagances de ces quelques jours que le contribuable va payer en majorite. Ce mec a fait campagne sur le theme du changement. On voit le resultat. Un budget trois fois plus eleve que celui de la seconde investiture de Bush qui etait deja exhorbitant. Ce type est monstrueux. Quel scandale. Tout ca pour regaler toute une bande de voleurs et de mecreants venus de Wall Street et du Boom immobilier (Antaramian et sa famille, des contructeurs immobiliers de Naples en Floride anciens republicains purs et durs convertis a la cause Obama des que le vent a tourne et que les suspicions de magaouilles et pots de vins pour les permis ont commence a planner sur eux, ont verse pratiquement un million de dollars a Obama pendant sa campagne et plus de 270 000 dollars au comite d'investiture. Resultat, invitation privee a l'investiture, avion et transports prive. Bref on se rince la gueule aux frais du peuple. De quoi vomir.

La seule consolation, c'est qu'il fait super froid et que ca va geler ferme a Washington demain.