MERCI, CNN !

Publié le par frenchpuma

Obama remercie ses copains journalistes de l'avoir fait élire.
Et en particulier ses amis de CNN...
La nouvelle est confirmée selon laquelle le nouveau président envisage de nommer Sanjay Gupta, un journaliste de CNN spécialiste des questions de santé directeur de la santé publique...





Il est vrai que CNN a été particulièrement bon élève pendant la campagne : la chaîne faisait tout ce que le camp Obama lui demandait de faire. La propagande en faveur de l'Elu... La propagande anti-Hillary... puis, anti Sarah Palin...


Donc, il est normal maintenant qu'il a été élu, que Obama récompense ceux qui l'ont porté au pouvoir.

CNN aujourd'hui... A qui le tour demain ?


Obama veut que les professionnels de santé prennent au sérieux une célébrité de CNN ?
C'est donc tout ce qu'il a trouvé, à envoyer comme message au pays, à la veille d'une grande réforme du système de santé ? C'est donc avec ce genre de gugusses que celle-ci va se faire ? ça promet !
Niveau de réflexion : zéro ! et  il n'a même pas encore pris ses fonctions !



Laissez moi vous dire une bonne chose : les Américains sont dans le pétrin.
Et nous aussi, on est dans le pétrin...

Gupta (si ce choix est confirmé) a été choisi pour la simple raison qu'il est célèbre !




Avant de devenir une figure de CNN, le Docteur Gupta était plus connu comme médecin. Gupta est neurochirurgien au Grady Memorial, et il enseigne la neurochirurgie à la Faculté de Médecine de Emory University.

Gupta a aussi été conseiller spécial de Hillary Clinton quand elle était First Lady. Il s'ajoute donc à la liste d'anciens proches des Clinton qui constituent la majorité des choix de Obama.



Mais malgré l'expérience qu'il peut avoir comme chirurgien, c'est son job à la télé qui a amené Obama à penser à lui.


Il y a quelque temps, Gupta avait critiqué très vivement le film de Michael Moore, Sicko, qui dénonce le système de santé américain, mais il avait à cette occasion commis de multiples erreurs, si bien que CNN avait été obligée de rectifier ce qu'il avait dit un peu plus tard !



En réalité, la raison pour laquelle Gupta s'était montré très virulent envers le film de Michael Moore, c'est que c'est en fait un docteur totalement inféodé aux grandes compagnies pharmaceutiques et au big business de la santé, ce qui est franchement inquiétant, dans un pays qui se prépare dans les mois qui viennent à réformer de fond en comble son système d'assurance maladie.


Car, quelle sera sa fonction, en tant que directeur de la santé publique ?
Et bien en fait, il va être chargé de superviser tous les services qui sont rattachés au secteur de la santé publique, ce qui signifie qu'il doit avoir des connaissances étendues dans des domaines qui vont de la recherche médicale à la gestion des grandes épidémies ou des catastrophes qui pourraient survenir, en passant par la supervision de tout le système d'assurance maladie.

Certes, le docteur Gupta passe bien à la télé. Il est certainement très bon dans son domaine, la neurochirurgie, mais rien de plus. Ce qui veut dire qu'il n'a pas un CV qui correspond au profil de ce job.

Une fois de plus, le choix fait montre la superficialité qui caractérise Obama et ses conseillers : un gouvernement n'est pas un casting, et l'Amérique risque de le payer cher.
 
Gupta est une nouvelle preuve que Obama a voulu nommer une équipe de gens célèbres.
Evidemment, puisqu'il est lui même une célébrité sans fond.
Et c'est d'ailleurs grâce à ça qu'il est devenu président.


Ce qui s'est passé hier soir sur CNN était d'ailleurs la preuve que nous sommes maintenant dans une caricature des infos télévisées :

Wolf Blitzer a ouvert son édition de son émission d'information  The Situation Room  sur cette histoire  : (quel événement !)




il a expliqué à ses télespectateurs que l'un de ses collègues, leur spécialiste des questions de médecine, le Dr. Gupta, allait peut-être les quitter pour un nouveau job.

Il était tout content : "Et nous commençons avec cette dernière minute - Obama a choisi quelqu'un d'inattendu pour l'une des fonctions importantes de son administration...
Le poste de ... directeur de la santé publique des Etats-Unis...
C'est une histoire qui ici nous a stupéfait, ici à CNN, car... cela a un rapport avec nous, nous qui sommes si proches de lui. John King nous donne les détails :
'Ici dans la famille CNN,  nous l'appelons le bon docteur Gupta. NOus allons peut-être bientôt l'appeler le bon directeur de la santé Gupta'
..."




Voilà...
Une bombe avait ravagé une école à Gaza faisant de nombreuses victimes dont des enfants ; le nouveau président venait d'annoncer qu'il allait creuser les déficits publics  pour soi-disant relancer l'économie, mais l'histoire importante du jour, c'était... ça ! ça avait un peu l'air d'une plaisanterie, mais pas de très bon goût, il faut bien l'avouer.

Voilà des mois maintenant que la politique, c'est devenu du cirque, et cela depuis que Obama a fait son apparition en scène.
Obama, c'est le monde des apparences. De la superficialité. C'est pour ça que le monde médiatique lui va si bien. Et c'est aussi pour ça qu'il était prévisible qu'il finirait par nommer à de hautes fonctions des stars de la télé.

Car c'est à ça que sa présidence va ressembler...


Tout cet épisode me fait vraiment penser à ce qui s'est passé en France en mai 2007, quand Sarkozy a été élu et qu'il a formé le gouvernement de François Fillon.
En fait, à ce moment-là, ce qui intéressait Sarkozy, ce n'était pas de choisir des gens compétents pour des ministères. Il ne pensait qu'à faire un coup médiatique. Il voulait faire les gros titres pendant des mois avec de nouvelles têtes qui passeraient bien à la télé, les Dati, Amara, Lagarde, et Yade, ou bien avec des personnalités socialistes populaires comme Kouchner.
Peu importait finalement si tous ces gens n'avaient aucune compétence pour le job qu'il leur offrait.
Et bien on voit les résultats de ces choix hasardeux à l'heure actuelle... On voit dans quelle situation désastreuse notre pays se trouve...

Pourtant, je suis sure que Sarko va être vert de rage quand il va apprendre ce qu'a fait Obama, et qu'il va regretter de ne pas être aller assez loin. Ou simplement de ne pas avoir eu cette idée lui-même...

C'est vrai, les médias l'ont félicité quand il a présenté son gouvernement, mais...
Il aurait pu encore mieux faire...
Obama vient de lui montrer la voie :
Sarko doit regretter de ne pas avoir pris Michel Drucker comme ministre !

Commenter cet article

kate 08/01/2009 16:34

Heureusement que les Clintons et leurs entourages politiques sont là ! mais qu'est-ce qu'il aurait fait sans eux ? c'est fou ça...

Diane2B 08/01/2009 10:12

CNN et tous les grands médias ont "vendu" Obama au peuple américain. Quand ça va mal tourner, il faudra qu'ils rendent des comptes à "We the people"...

FrenchNail 08/01/2009 05:25

Un mot et un seul: MARKETING.

La formation de ce gouvernement, c'est une operation de marketing, rien de plus. L'epouvante c'est qu'on ne gouverne pas en faisant du marketing. Mon pays va a la catastrophe...

Mais peu importe du moins pour aujourd'hui car ma fille vient, enfin, d'avoir le feu vert pour aller a l'Universite. Je n'y croyais plus. Je planne. Il ne reste plus qu'a signer les cheques !