UN CLOWN AU MILIEU D'UNE CRISE

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below

Les raids israéliens sur Gaza ont fait plus de 300 morts au cours de ces derniers jours, et le bilan macabre s’alourdit d’heure en heure. Des dizaines d’enfants ont déjà été tués, prouvant bien que ces frappes n’ont rien de « chirurgical ».


Après la destruction de sa maison, une femme palestinienne désespérée avec son bébé dans la bande de Gaza, ce mardi 30 décembre



Les médias américains, toujours aussi peu professionnels,  se contentent de présenter cette tragédie comme le simple affrontement entre les Israéliens d’un côté, les militants du Hamas de l’autre.

 

En fait, les médias se contentent de relayer l’administration Bush qui a toujours veillé à ce que les choses apparaissent ainsi. C’est d’ailleurs la ligne qui semble être adoptée par la nouvelle administration.

Jusqu’ici, l’équipe de transition et Obama lui-même se sont contentés de répéter que jusqu’au 20 janvier, c’était Bush qui s’exprimait sur ce dossier, même si la crise devient de plus en plus aigüe. Obama ne sait dire qu’une chose : « Il n’y a qu’un président à la fois. »

Un raid israélien aujourd'hui sur Gaza : on voit les fumées après les frappes qui n'ont rien de chirurgical...


 

 

J’ai bien peur que Obama et son équipe ne soit en fait en train de se servir de cette période de transition et de vacance du pouvoir comme d’une excuse : en fait, ils sont bien embarrassés.

Car, ils ne savent vraiment pas quoi dire ni quoi faire...

Ils n’ont aucun plan, aucune idée, aucun projet pour le Proche-Orient.



 Un jeune Palestinien qui a fui sa maison avec sa famille dort dans un centre des Nations Unies à Rafa dans la bande de Gaza aujourd'hui...


 

Si l’on examine les déclarations passées de Obama, ou ses actions sur ce dossier, bien malin qui peut dire quelles sont réellement ses convictions.

Il a été successivement accusé d’être pro-Hamas, et actuellement, on le soupçonne plutôt d’être pro-Israël.

 

Mais selon moi, il n’est ni l’un ni l’autre.

Il ne sait tout simplement pas... Car il n’a jamais vraiment réfléchi au problème.
Vous vous rappelez ce que l’on répète ici depuis des mois ?

Cet homme est un imposteur, du vide... Il n’a jamais travaillé ses dossiers... Il ne s’est intéressé qu’à une chose dans sa vie : lui, son accession au pouvoir. Rien d’autre.

Et en tant que nouveau Commandant-en-Chef, il va être totalement incapable de répondre au téléphone à trois heures du matin.

 

Si Obama avait le courage d’être un vrai leader, il demanderait à son équipe de transition de travailler dur sur le dossier avec l’administration Bush.

Il devrait clairement dire que les raids israéliens doivent immédiatement cesser : il devrait comprendre que toute escalade dans la violence ne serait que contre productive, qu’il n’y a pas de solution par les bombes.

S’il était vraiment « l’ami d’Israël” comme certains l’appellent, il conseillerait le gouvernement de ce pays un peu mieux : ils leur dirait d’abandonner leur projet d’envahir et d’occuper tout ou une partie de Gaza.


Les chars israéliens devant la bande de Gaza aujourdhui, prêts à intervenir...

 

Même les Israéliens protestent contre cette flambée de violence.
Samedi une manifestation organisée à Tel Aviv a rassemblé 2 000 personnes venues protester contre les raids sur Gaza et demander un cessez-le-feu immédiat. Les manifestants scandaient les slogans « Non à la guerre, oui à la paix » et portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Des négociations, au lieu d’un massacre » et qui appellaient les leaders israéliens à « lever immédiatement le siège de Gaza ».


Manifestation à Tel Aviv Samedi 27 décembre

 

 

Beaucoup de gens en Israël et à travers le monde commencent vraiment à en avoir marre, marre de toute cette violence. Ils voudraient enfin des dirigeants responsables.

 

Si Obama était vraiment le Sauveur qu’on a voulu nous faire croire, il aurait les tripes pour dire tout ça haut et fort.

 

Se contenter de répéter qu’il n’est pas encore président est tout simplement pathétique, tout comme l’est son comportement à Hawaï depuis quelques jours : alors que des enfants meurent par dizaines à Gaza, il passe son temps à jouer au golf et à se comporter en clown, pour amuser la galerie !


 Un clown...

 

Honnêtement, qui a envie de s’amuser à l’heure actuelle ?

Cette attitude est tout bonnement indigne d’un président des Etats-Unis en temps de crise internationale majeure...

 

 

Commenter cet article