"BABY KILLERS"

Publié le par frenchpuma



Obama qui passe actuellement des vacances de milliardaire à Hawaï a cru bien faire le soir du réveillon  en allant rendre visite aux soldats de la base navale de l’île, au moment du repas de Noël des troupes et de leur famille.

 

Mister O. a passé plus d’une heure à présenter ses vœux aux hommes et aux femmes qui réveillonnaient à la base navale du Kaneohe Bay.

Pourtant, selon le blog politique de ABC et leur correspondant sur place, cette visite surprise n’a pas été accueillie avec grand enthousiasme par les militaires.

« Je suis juste venu vous dire salut, les gars », leur a lancé Obama en pénétrant dans la grande salle joliment décorée pour l’occasion, où les militaires étaient en train de dîner, certains avec leur femme ou des membres de leur famille.


Mais cette arrivée n’a été accueillie par aucune manifestation de joie particulière : personne ne s’est levé ; personne n’a applaudi.




Un silence poli, rien de plus. Aucun des convives ne s’est levé pour aller saluer le président : chaque soldat est resté assis, sagement, attendant que Obama vienne le saluer pour se lever.

Habillé de manière très décontractée, d’un polo bleu et d’un pantalon kaki, Obama a donc fait le tour de la salle –table après table- et s’est fait prendre en photos avec des militaires. Il leur tapotait le dos, serrait des mains, et signait quelques autographes.





« Salut les gars. Joyeux Noël » répétait-il de table en table.

Aucun discours, donc !



Des mots très peu convaincants : pas étonnant qu’il ait fait un bide… Si c’est tout ce qu’il avait à leur dire.

Mais ça ne m’étonne pas, me direz-vous : comme il est en vacances, il ne doit pas avoir son speech-writer avec lui. Il ne savait donc pas trop quoi dire…

De quoi aurait-il pu leur parler ?

De ses multiples revirements sur le retrait des troupes en Irak ?




Les Marines se rappellent certainement qu’il dit maintenant qu’il compte bien rapatrier les troupes, mais pas selon le calendrier qu’il avait promis au départ...
 

Obama n’a pas été accueilli avec joie car beaucoup de soldats se souviennent aussi sans doute de la déclaration suivante qu’il a faite il y a quelque temps :

"Nous devons faire notre travail [en Afghanistan] et cela nous demande d’avoir suffisamment de troupes pour que nous ne nous contentions pas d’effectuer des raids sur des villages, et de tuer des civils, ce qui cause beaucoup de tension là-bas. »

 

Pas étonnant que ces soldats n’aient manifesté aucun enthousiasme envers Obama quand on se rappelle qu’il les a traités de “Baby Killers”.

Moi non plus, si j’étais soldat, je ne ferais pas confiance à Barack Obama...

 

 

 Cet homme qui a dit que les soldats morts en Irak étaient morts “pour rien”.

 Cet homme qui n’a même pas pris la peine de leur rendre visite quand il s’est rendu en Allemagne cet été.

Cet homme qui en mai 2007 a voté contre un projet de loi visant à donner plus d’argent pour les militaires en Irak, afin que leurs vies soient mieux protégées.

1.6 milliards de dollars pour des tenues de protection
2.4 milliards de dollars pour la lutte contre les explosifs de combat

3 milliards de dollars pour des véhicules plus résistants aux combats.



Oui, en effet. Ces soldats doivent le trouver bien peu fiable comme Commandant-en-Chef :

Ils le voient à hawaï dans une résidence pour riches, se rendre à son centre de fitness, exhiber son corps aux photographes. Franchement, ça ne fait pas très président, tout ça !

 

Et ils savent très bien ce qu’il pense d’eux...

Oui, pour sûr : leur réaction reflète simplement l’indifférence que Obama lui-même leur a témoignée jusque-là…



Comme le dit le proverbe “On récolte toujours ce que l’on sème”...
Il va falloir que Mister O. Comprenne que le respect de la part des militaires, ça n’est pas quelque chose d’acquis.
Il va lui falloir le mériter... et c’est loin d’être gagné !



Obama repart : ce fut un vrai flop !

Commenter cet article

FrenchNail 30/12/2008 17:27

N'oublions pas en plus que le camp Obama a tout fait pour et a reussi a bloquer le compte de bulettins de vote qui arrivaient en retard vu qu'ils avaient ete deposes dans les urnes de bases militaires a l'etranger. Au sein de la communaute militaire ce genre d'infos passe meme si les grands medias font le blocus. Ces bulltetins etaient largement en faveur de McCain et n'ont pas ete comptes.

Zérobama 29/12/2008 20:35

Pas étonnant que les militaires n'aient pas été enthousiastes. Ils croyaient recevoir un billet retour d'Irak comme cadeau de Noël et ils trouvent dans leurs rangers soigneusement alignées au pied du sapin un bon pour un voyage gratuit en Afghanistan... Il n'y a pas là de quoi remercier le père noël