OBAMA : DES VACANCES DE NOEL A LA SARKOZY !

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below

De nombreux Américains, et bien d'autres personnes à travers le monde doivent actuellement faire face à une crise économique sans précédent.

Ce sont des temps difficiles, c'est sûr...

Pour beaucoup de familles, Noël ne sera pas aussi festif que d'habitude cette année, et la plupart des parents ont été obligés de faire des sacrifices afin d'économiser assez d'argent pour acheter des cadeaux à leurs enfants. D'autres ne seront même pas capables de satisfaire les désirs de leurs tout petits, la mort dans l'âme, malgré tous leurs efforts.

Pourtant, il y a au moins une personne en Amérique que la dépression ne touche pas...





Cette histoire sera mon conte de Noël : Mister O. part en vacances, à Hawaï...

Que les choses soient claires : je ne veux pas le blâmer parce qu'il prend des vacances.

Non, le problème, c'est le genre de vacances qu'il s'offre et qu'il offre à sa famille qui me gêne : cela me rappelle l'erreur de jugement et le premier faux-pas de Sarkozy tout de suite après sa victoire à la présidentielle de mai 2007, quand il est parti avec sa femme d'alors, Cécilia, sur un luxueux yacht appartenant à son ami Vincent Bolloré, ce qui a provoqué la polémique.
Nicolas Sarkozy sur la Paloma, avec son fils, petit Louis...



Le nouveau couple présidentiel était parti pour une croisière en Méditerranée, à Malte, sur cet immense yacht. A l'époque, les gens avaient sévèrement critiqué Sarkozy de prendre des vacances qui coûtaient l'équivalent de 17 ans de salaire d'un employé moyen. Je pense que l'on peut dire la même chose des vacances de Obama.

 

A l'époque, même la presse avait reconnu que Sarkozy avait fait une faute de goût : en prenant des vacances de milliardaire, juste après avoir été élu, il envoyait "un mauvais message à un mauvais moment".

Autrement dit, c'était ce que l'on appelle une gaffe politique.
Et bien, je pense que Obama vient de commettre le même genre de gaffe.



Selon l'Associated Press,  la famille Obama et les familles de deux ou trois de ses amis ont l'intention  de louer des villas de rêve sur la plage de Kailua à Hawaï. Ce sont trois villas modernes de milliardaires que les familles vont louer pendant au moins dix jours.


Obama est parti avec femme et enfants hier.
Hier : Obama arrive à l'aéroport de Chicago pour prendre l'avion pour Hawaï.



Puis, Il monte à bord de l'avion qui l'emmène vers son paradis pour riches.



Ces propriétés sont situées dans la zone la plus sélect, la plus résidentielle de Kailua. Kailua est une plage longue de cinq kilomètres, très appréciée des résidents aussi bien que des touristes, et toutes les agences de voyage en font la promotion comme l'une des plus belles plages du monde.



Kailua beach


“Chacune possède une piscine style lagon, bordée de palmier, des pelouses verdoyantes, et des baies vitrées pour profiter à fond de la vue sur la plage de sable fin et du spectacle offert par les surfeurs."


C'est dans ce genre de propriété que va loger Obama


Les propriétés offrent également une vue magnifique sur la chaine de montagnes Koolau, et ses magnifiques forêts qui constituent la principale végétation de l'île de Oahu, à l'Est.
Le porte-parole de Obama n'a pas souhaité s'exprimer sur ces vacances... (Vous devinez pourquoi ?)


Les agences immobilières appellent ce genre de maisons : "Le paradis sur terre" !


La gouverneure de l'Etat, Linda Lingle, a indiqué que Valerie Jarrett, une proche de Obama qui co-préside son équipe de transition, accompagnerait Obama dans l'ïle. Elle a aussi annoncé qu'elle allait la rencontrer.



Linda Lingle a d'ailleurs invité Obama à venir lui rendre visite (pour qu'ils se racontent des histoires de certificats de naissance, sans doute !)





Donc, résumons-nous : pendant que ses compatriotes cherchent du travail, essaient de nourrir convenablement leur famille et d'acheter quelques maigres cadeaux de Noël, nous avons Obama, qui s'offre la vie des célébrités et des milliardaires... 


Obama là Hawaï l'été dernier





Je pensais pourtant que Obama se souciait des pauvres gens.
Alors, pourquoi n'est-il pas resté sur le continent sous la neige, pour se rendre à l'Armée du salut le jour de Noël et montrer sa solidarité, au lieu de se dorer la pilule sous les 40° à l'ombre de Hawaï ?






Pourquoi a-t-il choisi de dépenser des milliers de dollars pour louer cette maision de bord de mer, au lieu par exemple de garder son argent pour faire des cadeaux à tous les enfants qui n'en auront pas parce que leurs parents ne peuvent leur en offrir ?




Malia Obama suit sa soeur Sasha hier : les deux petites filles montent dans l'avion.
Pas de doute : elles ne feront pas partie des enfants malheureux parce qu'ils n'auront pas de cadeaux cette année !







Tout le monde a en mémoire les photos de Eleanor Roosevelt, qui allait voir les pauvres faisant la queue à la soupe populaire pendant la Grande Dépression, parlant avec eux, les assurant de son soutien, et veillant à ce qu'aucune nourriture ne soit gaspillée. Elle montrait qu'elle se souciait de leur sort, et qu'elle faisait de son mieux pour leur venir en aide.



Franchement vous imaginez Michelle Obama faire ça pendant ses vacances de Noël ?

Non, la première image qu'on aura d'elle en tant que première dame, au contraire, sera celle d'une "people" écervelée, superficielle, et insouciante au sort de ses compatriotes, en train de se la couler douce sous les palmiers d'un paradis pour riches. 





Commenter cet article

kate 22/12/2008 14:20

je lis toujours avec beaucoup d'attention vos articles french puma ou french nail . Obama mérite d'etre connu et j'espère bien que les gens vont ouvrir les yeux!distibuer quelques paniers et ensuite partir comme vous le décrivez,est honteux!avec tout ce qu'il a comme argent de donations , il aurait en effet pu faire beaucoup plus ! le dicton " bien mal acquit ne profite jamais " ne pourrait-il ...

frenchpuma 22/12/2008 20:14


Oui, c'est vrai Kate : il mérite d'être connu... Le problème, c'est que la plupart des gens ne savent pas qui il est vraiment...
En tout cas, en ce qui concerne ses vacances de milliardaire, il me semble que c'est le comble de l'indécence. La moindre des choses, en période de crise, pour un pouvoir, c'est de faire preuve de
modestie et de retenue... Les Obama n'étaient vraiment pas obligés de s'offrir ce genre de vacances...