PETITES MAGOUILLES ENTRE AMIS...

Publié le par frenchpuma

Rahm Emanuel va sans doute accomplir un exploit sans précédent : il va devenir le premier Secrétaire général de la Maison Blanche à avoir été obligé de démissionner avant même d'avoir mis les pieds dans la demeure présidentielle !






"Des sources proches de l'enquête révèlent que Rahm Emanuel a eu des conversations avec Rod Blagojevich et John Harris, le principal conseiller de ce dernier, qui lui aussi est soupçonné de corruption.
Le bruit court que Emanuel aurait donné aux deux hommes une liste de candidats acceptables pour remplacer Obama au Sénat.
Il devient de plus en plus évident que Emanuel serait ce mystérieux "conseiller de Washington" mentionné dans le dossier Blagojevich, ce conseiller que Blago aurait demandé à son chef de cabinet de contacter.

Obama, qui doit être investi le 20 janvier, a démenti très fermement le fait que l'un de ses conseillers soit impliqué dans ce scandale, et il a promis de révéler tout contact ayant eu lieu entre le bureau du gouverneur et un membre de son équipe s'il en était informé.

Les sources proches de l'enquête ne disent pas que Emanuel aurait été impliqué dans la vente du siège de sénateur, mais toute implication dans cette affaire quelle qu'elle soit est certainement très dommageable pour lui, et pour le nouveau président. Fox News a révélé que des enregistrements des conversations existent sans aucun doute.

Rappelons que le nouveau président avait promis une autre façon de faire de la politique pendant sa campagne, et qu'il  pourrait pourtant être empêtré dans un scandale, s'il se confirme que certaines pratiques illégales n'aient pas été immédiatement rapportées à la police.
Tout soupçon sur le fait que Obama pourrait être impliqué serait terrible pour la nouvelle équipe qui va devoir gérer une crise économique majeure et deux guerres, et qui pourrait prendre ses fonctions au milieu d'un scandale de corruption.
Pendant ce temps, les pressions se font plus vives pour pousser le gouverneur à la démission, notamment de la part de la ministre de la justice de l'Etat d'Illinois, Lisa Madigan.


Hier, le gouverneur Démocrate de Pennsylvanie, Ed Rendell, très en vue pendant la campagne a critiqué Obama de n'avoir pas donné d'explications claires, en regrettant que cela fasse traîner une affaire qui aurait pu se régler très vite. Rendell a été très sévère envers Rahm Emanuel :

 

"Est-ce que Rahm Emanuel, qui a remplacé Rod Blagojevich au Congrès, a eu des contacts avec lui ? Evidemment que oui !" a affirmé Monsieur Rendell.

Mais le plus édifiant a été la réponse d'Emanuel à un journaliste quand celui-ci l'a interrogé sur cette affaire :
"Vous perdez votre temps. Je ne vous dirai pas un mot sur le sujet."
(Source : Daily Telegraph)



Pour le moment, les médias inféodés semblent faire de leur mieux pour faire porter le chapeau à Emanuel, mais combien de temps cette mascarade est-elle tenable ?

Bizarrement, Emanuel n'était pas à la conférence de presse aujourd'hui qui se tient régulièrement depuis le 4  novembre pour annoncer de nouvelles nominations. Et pourtant, il a toujours été présent à ces conférences depuis le début...




Messieurs les journalistes, avez-vous déjà oublié que Rahm Emanuel a été le premier à avoir été nommé par Obama, le lendemain de sa victoire ?
C'est dire à quel point les deux hommes sont proches !

Alors, va -t-on encore longtemps nous faire croire que Obama n'était pas informé des conversations que son très proche conseiller a eues avec un autre de leurs amis communs, Rod Blagojevich, au sujet de quelque chose qui le concernait lui, particulièrement : son propre siège de sénateur de l'Illinois ?







Alors, Obama et ses copains les journalistes ont sans doute très envie de continuer à nous prendre pour des imbéciles, mais là, franchement, il y a des limites...

Commenter cet article

FrenchNail 13/12/2008 17:14

La plus belle : Hier Emanuel pour justifier qu'il n'avait pas le temps de repondre aux journalistes, a invoquer le fait qu'il allait bientot etre papa et que donc il ne pouvait pas tout faire. Le gamin n'est pas encore la et deja il est deborde!!!

Mais c'etait lui le premier a attaquer Palin et dire que l'arrivee de son 5e enfant la disqualifiait. Donc resumons: pour une femme 4 enfants et un poste de gouverneur c'est possible, mais pour Emanuel, un poste de chef de cabinet et une grossesse c'est trop!