NE FAITES JAMAIS CONFIANCE A OBAMA !

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below
Il ne faut absolument pas faire confiance à Obama quand celui-ci promet quelque chose.

Hillary Clinton vient encore de l'apprendre à ses dépens. Nous racontions dimanche comment Obama avait "trahi" Hillary sur la question de la réforme de l'assurance maladie.

Et bien, ça continue..
Hillary vient de comprendre aujourd'hui que Obama n'avait pas l'intention de lever le petit doigt pour l'aider à rembourser sa dette de campagne, malgré ce qu'il lui avait promis en juin, au moment où elle a renoncé à poursuivre l'aventure.


Hillary aujourd'hui lors de la cérémonie de commémoration du 11 novembre à New York, en compagnie du Gouverneur de New York, David Paterson et de la présidente du New York City Council, Christine Quinn.


Et pourtant : Obama a amassé près de un milliard de dollars pendant sa campagne. Du jamais vu. Et la somme que Hillary doit encore rembourser paraît ridiculement basse à côté : moins de 8 millions de dollars.

U.S. Senator Hillary Clinton (D-NY) attends a rededication ceremony ...
Hillary aujourd'hui : commémoration du  11 novembre...


Figurez-vous que Obama est tellement radin qu'il n'a pas du tout l'intention de lui donner cette somme.
On vient d'apprendre que l'entourage de Hillary a fait savoir aujourd'hui qu'ils étaient très déçus : en effet, non seulement Hillary a tout fait pour soutenir son ancien rival, mais Bill Clinton, malgré ses grandes réticences, s'est forcé lui aussi. Le site Politico.Com révèle qu'au total Bill Clinton a tenu 20 meetings pour Obama, ce qui est énorme, vu le contexte. Rappelons par exemple que par le passé, Ronald Reagan et Ted Kennedy n'en avaient pas fait autant pour le candidat qui les avait battus pendant les primaires.

Or, on sait tous que l'ancien président Démocrate a fait cela non parce qu'il croyait Obama capable de faire un bon président mais pour la raison très terre-à-terre qu'il comptait sur l'argent de l'ancien rival de sa femme.

Saudi King Abdullah (C) and Saudi Foreign Minister Prince Saudi ...
Bill Clinton aujourd'hui en compagnie du roi saoudien Abdullah et du ministre des Affaires Etrangères Saudi Al Faisal : les trois hommes vont participer à une session des Nations Unies destinée à faire réfléchir sur les rapports entre les religions du monde entier.  


Bill Clinton aurait mieux fait de torpiller la candidature de Mister O. Il en avait le pouvoir.

Des proches de Hillary ont déclaré que le camp Obama n'avait pas l'intention "de lever le petit doigt pour eux." Mais ils ont ajouté que dans quelques mois, quand Obama sera en grande difficulté, il viendra prier les Clinton de nouveau, et là, ces derniers lui demanderont l'argent qu'il a refusé de leur donner...

Au fond, tout cela n'est pas si surprenant malgré tout : peut-être que Obama avait vraiment l'intention d'aider les Clinton financièrement. Mais comme il n'est qu'un pantin entre les mains de multiples "Clinton haters" (de gens qui haïssent les Clinton), ce refus était prévisible.


Finalement, cela n'aura rien rapporté à Hillary de se comporter comme le "toutou" de Obama !


 




Et surtout, cela ne laisse rien présager de bon pour tous les Américains qui ont, naïvement, cru aux belles promesses de Mister O. pendant la campagne...

Commenter cet article