OBAMA REMERCIE HILLARY

Publié le par frenchpuma

French version ; English version below

Hillary Clinton à New York jeudi soir. (17th Annual Salute to Freedom Gala on the Intrepid Sea Air and Space Museum).

Il y a déjà au moins une personne qui est déçue par Obama, quatre jours seulement après son élection.

Et cette personne s'appelle...

Hillary Clinton !

Vous vous rappelez ce que l'on vous avait dit pendant la campagne ? Hillary était devenue l'une des supporters les plus enthousiastes de son ancien rival, parce qu'elle espérait que ce dernier lui permettrait de présider une commission sénatoriale chargée de mettre au point une réforme de l'assurance maladie, mission difficile, qu'elle  n'avait d'ailleurs pas pu mener à son terme sous l'administration de son époux. Hillary avait fait de cette réforme indispensable le thème principal de sa campagne pendant les primaires.

Et bien, il n'a pas fallu longtemps à Hillary pour se rendre compte qu'elle a eu bien tort de croire la promesse que lui a faite Obama.

Hillary et Bill présents jeudi soir, mais à des tables séparées, au  17th Annual Salute to Freedom Gala on the Intrepid Sea Air and Space Museum.

Depuis quelques semaines, depuis qu'elle avait  finalement décidé d'apporter son soutien à Obama, Hillary tentait de persuader le sénateur Edward Kennedy, qui préside actuellement la Commission sur la Santé et l'Education au Sénat, de créer une sous-commission spécialement destinée à la réforme du système de santé, dont elle prendrait la tête.

Mais hier, Ted Kennedy a brisé tous les espoirs de Hillary, et il a clairement laissé entendre qu'il comptait piloter la réforme lui-même, bien qu'il souffre d'une tumeur au cerveau.

Michael Myers, le directeur de Cabinet de Kennedy au sein de cette Commission, a mis fin à toute spéculation : il a déclaré que Hillary Clinton ne présiderait pas de sous-commission. Kennedy lui même se chargera d'organiser les consultations, au sein de sa propre commission.

Il faut rappeler que
Edward Kennedy, et Caroline Kennedy, la fille de l'ancien président John Kennedy, avaient très vite apporté leur soutien à Obama plutôt qu'à Hillary, cet hiver, C'est la raison pour laquelle, on peut l'imaginer, le sénateur du Massachusetts est aujourd'hui récompensé par le nouveau président...



Mais alors, qu'en est-il de Hillary ?

Obama a-t-il déjà oublié qu'elle aussi lui a permis de gagner ?

Hillary était hier apparemment dans un tel état de choc qu'elle n'a pas souhaité s'exprimer publiquement. Elle a laissé l'un des ses conseillers sauver les apparences à sa place. Ce dernier a affirmé que Hillary "ferait tout ce qu'elle pourra pour aider."

Pauvre Hillary !
Elle est si naïve ! Pensait-elle vraiment que Obama lui confierait une telle responsabilité, après tout ce qu'elle a dit sur lui pendant la campagne ?

En tout cas, une chose est sûre : Barack Obama est un homme qui sait remercier ceux qui l'ont aidé à se faire élire...  

Commenter cet article